Les épreuves de l'agrégation externe section arts

Partagez cette page
Imprimer cette page

Descriptif des épreuves de l'agrégation externe section arts, option A arts plastiques et option B arts appliqués.

Les candidats de la section arts de l'agrégation externe ont le choix entre deux options :

  • option A : arts plastiques
  • option B : arts appliqués.

Le choix de l'option est exprimé lors de l'inscription. Les candidats proposés par les jurys pour l'admissibilité et l'admission font l'objet de classements distincts selon leur option.

Les épreuves sont notées de 0 à 20. Pour toutes les épreuves, la note zéro est éliminatoire.  Le fait de ne pas participer à une épreuve ou à une partie d'épreuve, de s'y présenter en retard après l'ouverture des enveloppes contenant les sujets, de rendre une copie blanche, d'omettre de rendre la copie à la fin de l'épreuve, de ne pas respecter les choix faits au moment de l'inscription ou de ne pas remettre au jury un dossier ou un rapport ou tout document devant être fourni par le candidat dans le délai et selon les modalités prévus pour chaque concours entraîne l'élimination du candidat.

Le programme des épreuves est publié sur le site internet du ministère chargé de l’Éducation nationale.

 

Option A : arts plastiques

A compter de la session 2018, les épreuves d'admissibilité et d'admission de l'option arts plastiques sont modifiées.

Épreuves d'admissibilité

Épreuve écrite d'esthétique et sciences de l'art

  • Durée : 6 heures
  • Coefficient 1,5

L'épreuve prend appui sur un document textuel assorti d'un sujet. Le texte est emprunté à une bibliographie proposée tous les trois ans et comprenant, notamment, des ouvrages d'esthétique, des écrits d'artistes, des textes critiques. Cette bibliographie est publiée sur le site internet du ministère chargé de l’Éducation nationale.

 

Épreuve écrite d'histoire de l'art

  • Durée : 6 heures
  • Coefficient 1,5

Un programme détermine tous les trois ans les questions sur lesquelles porte cette épreuve. L'une d'elles concerne la période du XXe siècle à nos jours, l'autre, une période antérieure. Le programme limitatif est publié sur le site internet du ministère chargé de l’Éducation nationale.

 

Épreuve de pratique plastique accompagnée d'une note d'intention

  • Durée : 8 heures
  • Coefficient 3

Cette épreuve a pour but de tester l'engagement artistique du candidat, son aptitude à fournir une réponse pertinente et personnelle à une question posée, à faire la démonstration de ses capacités d'invention et de création, à témoigner de son savoir-faire en matière d'expression avec des moyens plastiques bidimensionnels.

L'épreuve prend appui sur un sujet à consignes précises et un dossier documentaire comprenant une sélection de documents iconiques et/ ou textuels. Le candidat répond aux consignes du sujet. Il réalise une production plastique bidimensionnelle (picturale, graphique, pouvant inclure le collage, associer diverses techniques, des moyens traditionnels et numériques), impérativement de format grand aigle.
La production est accompagnée d'une note d'intention soumise à notation, de vingt à trente lignes, écrites au verso. La note d'intention a pour objet de faire justifier au candidat les choix et modalités de sa pratique plastique en réponse au sujet.

15 points sont attribués à la production plastique et 5 points à la note d'intention.

 

Épreuves d'admission

Lors des épreuves d'admission, outre les interrogations relatives aux sujets et à la discipline, le jury pose les questions qu'il juge utiles lui permettant d'apprécier la capacité du candidat, en qualité de futur agent du service public d'éducation, à prendre en compte dans le cadre de son enseignement la construction des apprentissages des élèves et leurs besoins, à se représenter la diversité des conditions d'exercice du métier, à en connaître de façon réfléchie le contexte, les différentes dimensions (classe, équipe éducative, établissement, institution scolaire, société) et les valeurs qui le portent, dont celles de la République.

Le jury peut, à cet effet, prendre appui sur le référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation fixé par l'arrêté du 1er juillet 2013.

 

Épreuve de pratique et création plastiques : réalisation d'un projet de type artistique

  • Durée de l'épreuve :

- élaboration du projet (comportant ou non des indications écrites) mis sous scellés : 6 heures

- réalisation du projet : 2 journées de 8 heures

- exposé (présentation par le candidat de son travail) : 10 minutes, entretien avec le jury : 20 minutes (durée totale : 30 minutes)

  • Coefficient pour l'ensemble de l'épreuve : 3

L'épreuve se compose d'une pratique plastique à visée artistique (projet et réalisation), d'un exposé et d'un entretien. Elle permet d'apprécier les compétences et engagements artistiques du candidat : conception d'un projet et réalisation plastique, capacité à expliciter sa démarche et sa production, à prendre du recul théorique.

Déroulement de l'épreuve :

a) Projet

A partir d'un sujet à consignes précises posé par le jury et pouvant s'accompagner de documents annexes, le candidat élabore et réalise un projet à visée artistique au moyen d'une pratique plastique. Ce projet (comportant ou non des indications écrites) est nécessairement soutenu par des moyens plastiques (esquisses, maquettes, images ...).

b) Réalisation

Le candidat peut choisir entre différents modes d'expression, en deux ou en trois dimensions, avec des moyens traditionnels, actualisés ou numériques, ou croisant ces possibilités. Cette partie de l'épreuve s'inscrit dans les contraintes matérielles du sujet et du lieu dans lequel elle se déroule. Les moyens de production (outils, matériels, matériaux, supports) sont à la charge du candidat.

c) Exposé et entretien

En prenant appui sur sa réalisation, le candidat présente et explicite son projet (démarche et réalisation). Cet exposé est suivi d'un entretien avec le jury qui permet d'évaluer les capacités du candidat à soutenir la communication de son projet artistique, à savoir le justifier et à en permettre la compréhension.

 

Leçon

  • Durée de la préparation : 4 heures 30
  • Durée de l'épreuve : 1 heure 20 maximum (exposé : 40 minutes, entretien : 40 minutes)
  • Coefficient 3

L'épreuve se compose d'un exposé du candidat suivi d'un entretien avec le jury.

Le projet d'enseignement proposé est conçu à l'intention d'élèves du second cycle.

L'épreuve prend appui sur un dossier présenté sous forme de documents écrits, photographiques et/ ou audiovisuels et sur un extrait des programmes du lycée. Le dossier comprend également un document permettant de poser une question portant sur les dimensions partenariales de l'enseignement, internes et externes à l'établissement scolaire, disciplinaires ou non disciplinaires, et pouvant être en lien avec l'éducation artistique et culturelle.

L'exposé du candidat, au cours duquel il est conduit à justifier ses choix didactiques et pédagogiques, est conduit en deux temps immédiatement successifs :

a) Projet d'enseignement (30 minutes maximum) : leçon conçue à l'intention d'élèves.

Le candidat expose et développe une séquence d'enseignement de son choix en s'appuyant sur le dossier documentaire et l'extrait de programme proposés.

b) Dimensions partenariales de l'enseignement (10 minutes maximum).

Le candidat répond à une question à partir d'un document inclus dans le dossier remis au début de l'épreuve, portant sur les dimensions partenariales de l'enseignement.

L'exposé est suivi d'un entretien avec le jury (40 minutes maximum).

 

Entretien de cultures artistiques

  • Durée de l'épreuve : 30 minutes maximum
  • Coefficient 2

Entretien sans préparation avec le jury, à partir de documents imposés par le jury et portant, au choix du candidat formulé lors de son inscription, sur l'un des groupes de domaines artistiques suivants :

  • architecture-paysage
  • arts appliqués-design
  • cinéma-art vidéo
  • photographie
  • danse
  • théâtre
  • arts numériques.

 

Option B : arts appliqués

Épreuves d'admissibilité

Épreuve écrite d'esthétique : analyse et commentaire d'un document textuel.

  • Durée : 4 heures
  • Coefficient 1

Cette épreuve prend appui sur un document textuel assorti d'un sujet. Ce texte est emprunté à une bibliographie proposée tous les trois ans et comprenant, notamment, des ouvrages d'esthétique, des textes critiques, des écrits d'artistes, d'architectes, d'ingénieurs, de techniciens.

 

Épreuve écrite d'histoire de l'art et des techniques

  • Durée : 4 heures
  • Coefficient 1

Un programme détermine tous les trois ans les questions sur lesquelles porte cette épreuve. L'une d'elles concerne les XXe et XXIe siècles, l'autre, une période antérieure.

 

Épreuve pratique d'investigation et de recherche appliquée.

  • Durée : 12 heures
  • Coefficient 3

À partir d'une documentation visuelle et d'un sujet à consignes précises, le candidat est invité à faire la démonstration :

  • de sa maîtrise à engager une démarche d'investigation à partir de l'analyse et de l'exploitation d'une documentation visuelle imposée,
  • de sa capacité à s'approprier des données pour positionner une problématique,
  • de sa capacité à communiquer parti pris et démarche à l'aide des moyens graphiques, plastiques et des modes appropriés nécessaires.

 

Épreuves d'admission

Lors des épreuves d'admission, outre les interrogations relatives aux sujets et à la discipline, le jury pose les questions qu'il juge utiles lui permettant d'apprécier la capacité du candidat, en qualité de futur agent du service public d'éducation, à prendre en compte dans le cadre de son enseignement la construction des apprentissages des élèves et leurs besoins, à se représenter la diversité des conditions d'exercice du métier, à en connaître de façon réfléchie le contexte, les différentes dimensions (classe, équipe éducative, établissement, institution scolaire, société) et les valeurs qui le portent, dont celles de la République.

Le jury peut, à cet effet, prendre appui sur le référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation fixé par l'arrêté du 1er juillet 2013.

Épreuve de conception et d'élaboration d'un projet en arts appliqués.

Coefficient pour l'ensemble de l'épreuve : 6.

À partir d'une situation, d'un problème ou d'un cahier des charges et de consignes précises, le candidat est invité à initier et développer un programme de stylique prenant en compte toutes les composantes d'un projet, notamment fonctionnelles, techniques, esthétiques, socio-économiques, éthiques et sémantiques.

Déroulement de l'épreuve :

  • recherche et série d'esquisses (durée : 6 heures)
  • développement du projet en deux journées de 8 heures
  • présentation et justification par le candidat de son travail et de ses choix ; discussion avec le jury (durée totale : 30 minutes).

 

Leçon

  • Durée de la préparation : 4 heures
  • Durée de l'épreuve : 1 heure 15 maximum (leçon : 30 minutes maximum ; entretien : 45 minutes maximum)
  • Coefficient 3

Conçue à l'intention d'élèves et d'étudiants des classes terminales et postbaccalauréat, elle inclut une réflexion sur les relations avec le monde professionnel et le partenariat avec les institutions et acteurs des domaines artistiques, culturels et industriels.

Une enveloppe tirée au sort par le candidat contient deux sujets proposés à partir de documents textuels ou visuels. Le candidat choisit l'un des deux sujets. Cette leçon est suivie d'un entretien avec le jury.

 

Entretien sans préparation avec le jury

  • Durée : 30 minutes maximum
  • Coefficient 1

Entretien à partir de documents imposés par le jury et portant, au choix du candidat formulé lors de son inscription, sur l'un des domaines suivants :

  • arts plastiques,
  • image et communication,
  • nouvelles technologies et création,
  • architecture et paysage,
  • théâtre et scénographie.
Mise à jour : 18.07.2017

Vous voulez devenir professeur en collège ou lycée?

Pour enseigner dans un lycée, en classe préparatoire ou plus exceptionnellement dans un collège de l'enseignement public, vous devez obtenir le concours de l'agrégation.

En savoir plus sur l'agrégation

Précisions sur les épreuves de l'agrégation d'arts plastiques

L'agrégation externe d'arts plastiques évolue. Les épreuves sont modifiées et de nouvelles précisions concernant les épreuves plastiques du concours ainsi que des nouvelles règles relatives aux matériaux et procédures pendant ces épreuves ont été publiées.

Des notes de commentaires et des sujets zéro sont proposés afin d'aider les candidats dans leur préparation.

En savoir plus

Les programmes de la session 2018

Les programmes définissent les connaissances essentielles que doivent acquérir les candidats aux concours.

Consulter les programmes de la session 2018

Textes de référence

Sections et modalités d'organisation des concours de l'agrégation :

Arrêté du 28 décembre 2009 modifié

Arrêté modificatif du 30 mars 2017

Précisions sur les épreuves plastiques (option arts plastiques)

Note de service n° 2016-182 du 28 novembre 2016

Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation :

Arrêté du 1er juillet 2013

Partagez cette page
Imprimer cette page