Les épreuves du concours externe spécial de l'agrégation section lettres modernes

Partagez cette page
Imprimer cette page

Le concours externe spécial de l'agrégation de lettres modernes comprend 3 épreuves écrites d'admissibilité (deux compositions française et une étude grammaticale) et 3 épreuves orales d'admission (une leçon, une explication de texte et une mise en perspective d'un dossier de recherche).

Les épreuves sont notées de 0 à 20. Pour toutes les épreuves, la note zéro est éliminatoire.

Le fait de ne pas participer à une épreuve ou à une partie d'épreuve, de s'y présenter en retard après l'ouverture des enveloppes contenant les sujets, de rendre une copie blanche, d'omettre de rendre la copie à la fin de l'épreuve, de ne pas respecter les choix faits au moment de l'inscription ou de ne pas remettre au jury un dossier ou un rapport ou tout document devant être fourni par le candidat dans le délai et selon les modalités prévus pour chaque concours entraîne l'élimination du candidat.

Le programme du concours prend appui sur celui du concours externe de l'agrégation de lettres modernes dans les conditions suivantes :

  • épreuve n°1 d'admissibilité et épreuve n°1 d'admission : programme de littérature française du concours externe ,
  • épreuve n°2 d'admissibilité : l'une des questions de littérature générale et comparée au programme du concours externe,
  • épreuve n°3 d'admissibilité : les passages retenus pour les épreuves d'étude grammaticale d'un texte français antérieur à 1500 et d'étude grammaticale d'un texte français postérieur à 1500 du concours externe,
  • épreuve n° 2 d'admission : œuvres inscrites au programme de littérature française (textes postérieurs à 1500) du concours externe.

Ce programme est publié sur le site internet du ministère chargé de l’Éducation nationale.

Épreuves écrites d'admissibilité

Composition française

  • Durée : 7 heures
  • Coefficient 5

L'épreuve consiste en une composition française sur un sujet se rapportant à un programme d'œuvres d'auteurs de langue française.

Composition française

  • Durée : 7 heures
  • Coefficient 4

L'épreuve consiste en une composition française sur un sujet se rapportant à une question de littérature générale et comparée au programme.

Étude grammaticale d'un texte de langue française antérieur à 1500 et d'un texte de langue française postérieur à 1500

  • Durée : 4 heures
  • Coefficient 3

L'épreuve consiste en une étude grammaticale d'un texte de langue française antérieur à 1500 et d'un texte de langue française postérieur à 1500, extraits des œuvres inscrites au programme

 

Épreuves orales d'admission

Lors des épreuves d'admission, outre les interrogations relatives aux sujets et à la discipline, le jury pose les questions qu'il juge utiles lui permettant d'apprécier la capacité du candidat, en qualité de futur agent du service public d'éducation, à prendre en compte dans le cadre de son enseignement la construction des apprentissages des élèves et leurs besoins, à se représenter la diversité des conditions d'exercice du métier, à en connaître de façon réfléchie le contexte, les différentes dimensions (classe, équipe éducative, établissement, institution scolaire, société) et les valeurs qui le portent, dont celles de la République.

Le jury peut, à cet effet, prendre appui sur le référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation fixé par l'arrêté du 1er juillet 2013.

Leçon

  • Durée de préparation : 6 heures
  • Durée de l'épreuve : 1 heure maximum (exposé : 40 minutes maximum, entretien avec le jury : 20 minutes maximum)
  • Coefficient 5.

La leçon porte sur les œuvres d'auteurs de langue française inscrites au programme.

Explication d'un texte de langue française

  • Durée de préparation : 2 heures 30
  • Durée de l'épreuve : 1 heure maximum (explication de texte et l'exposé : 40 minutes maximum, entretien avec le jury : 20 minutes)
  • Coefficient 3

Le texte est tiré des œuvres au programme (textes postérieurs à 1500) et accompagné d'un exposé oral de grammaire portant sur le texte.

Mise en perspective didactique d'un dossier de recherche

  • Durée de préparation : 1 heure
  • Durée de l'épreuve : 1 heure maximum (exposé : 30 minutes maximum, entretien : 30 minutes maximum)
  • Coefficient 4

Le candidat admissible transmet au jury, par voie électronique (format PDF) au moins dix jours avant le début des épreuves d'admission, un dossier scientifique présentant son parcours, ses travaux de recherche et, le cas échéant, ses activités d'enseignement et de valorisation de la recherche. Le dossier ne doit pas excéder douze pages, annexes comprises.

Lors de la première partie de l'épreuve, le candidat présente au jury la nature, les enjeux et les résultats de son travail de recherche et en propose une mise en perspective didactique, orientée par une question qui lui est communiquée par le jury au début de l'heure de préparation. Cet exposé est suivi d'un entretien avec le jury prenant appui sur le dossier et l'exposé du candidat.

L'épreuve doit permettre au jury d'apprécier l'aptitude du candidat :

  • à rendre ses travaux accessibles à un public de non-spécialistes
  • à dégager ce qui dans les acquis de sa formation à et par la recherche peut être mobilisé dans le cadre des enseignements qu'il serait appelé à dispenser dans la discipline du concours
  • à appréhender de façon pertinente les missions confiées à un professeur agrégé.

 

Publication : 29.07.2016

Vous voulez devenir professeur en lycée ou en classe préparatoire?

Pour enseigner dans un lycée, en classe préparatoire ou plus exceptionnellement dans un collège de l'enseignement public, vous devez obtenir le concours de l'agrégation.

En savoir plus sur l'agrégation

Les programmes de la session 2017

Les programmes définissent les connaissances essentielles que doivent acquérir les candidats aux concours.

Consulter les programmes de la session 2017

Partagez cette page
Imprimer cette page