Les épreuves de l'agrégation interne et du CAERPA section biochimie - génie biologique

Partagez cette page
Imprimer cette page

Descriptif des épreuves de l'agrégation interne et du concours d'accès à l'échelle de rémunération des professeurs agrégés de l'enseignement privé sous contrat (CAERPA) section biochimie - génie biologique.

Les épreuves sont notées de 0 à 20. Pour toutes les épreuves, la note zéro est éliminatoire.

Le fait de ne pas participer à une épreuve ou à une partie d'épreuve, de s'y présenter en retard après l'ouverture des enveloppes contenant les sujets, de rendre une copie blanche, d'omettre de rendre la copie à la fin de l'épreuve, de ne pas respecter les choix faits au moment de l'inscription ou de ne pas remettre au jury un dossier ou un rapport ou tout document devant être fourni par le candidat dans le délai et selon les modalités prévus pour chaque concours entraîne l'élimination du candidat.

Le programme du concours est défini par référence aux programmes des BTS et DUT de la spécialité.

Pour les épreuves d'admissibilité et d'admission, certains documents fournis par le jury peuvent être rédigés en langue anglaise, compte tenu de leur nature scientifique.

Épreuves écrites d'admissibilité

Première épreuve

  • Durée maximale : 6 heures
  • Coefficient 1

L'épreuve, qui prend appui sur un dossier technique relatif à un problème biotechnologique, s'organise en deux parties :

  • la première permet d'évaluer les capacités du candidat à utiliser ses connaissances scientifiques et techniques pour expliciter ou valider les solutions retenues
  • la seconde permet d'évaluer les capacités du candidat à utiliser le support proposé pour élaborer un exercice permettant l'évaluation des connaissances et méthodes acquises par les élèves à un niveau de formation déterminé.

Le candidat doit situer l'exercice dans un processus d'apprentissage et par rapport aux autres enseignements scientifiques ou techniques qui lui sont associés.

Deuxième épreuve

  • Durée maximale : 8 heures
  • Coefficient 1

Le sujet comportera une ou plusieurs questions liées ou indépendantes et pourra faire appel à l'utilisation de documents.

L'épreuve permettra d'apprécier le niveau et l'actualité des connaissances en biochimie générale et appliquée, biologie cellulaire et moléculaire, microbiologie générale et appliquée et biologie humaine.

Épreuves orales d'admission

Première épreuve

  • Durée : 1 heure
  • Coefficient 1

L'épreuve consiste en la présentation et la soutenance par le candidat d'un dossier original relatif à un projet qu'il a conduit dans le cadre de la discipline dans laquelle il enseigne. Le thème du projet est pris dans les programmes des enseignements technologiques de la spécialité donnés dans les classes terminales de lycée ou dans les classes post-baccalauréat.

Le projet doit mettre en valeur d'une part la dimension technologique du thème dans ses composantes scientifiques, techniques et aussi économiques, sociales et humaines, d'autre part les aspects pédagogiques en relation avec le niveau d'enseignement retenu.

Le candidat dispose de trente minutes pour présenter :

  • les raisons qui l'ont conduit au choix du thème,
  • les réalisations (documents, matériels, logiciels...) relatives aux aspects techniques et pédagogiques du projet,
  • les objectifs pédagogiques retenus, leur opérationnalisation, notamment les modes et critères d'évaluation retenus,
  • les documents d'enseignements établis.

Le jury, au cours de l'entretien de trente minutes qui suit l'exposé, peut :

  • faire approfondir certains points du projet,
  • demander des précisions sur les solutions techniques adoptées,
  • faire expliciter certains aspects de la démarche pédagogique.

Le jury apprécie :

  • la valeur industrielle, technique et économique du thème retenu,
  • la qualité du travail effectué,
  • les connaissances scientifiques et techniques du candidat,
  • la maîtrise de la didactique de la discipline, des méthodes et moyens d'enseignement,
  • la connaissance de l'environnement du système technique support du thème,
  • les qualités d'expression et de communication du candidat.

Deuxième épreuve

  • Durée maximale : 8 heures
  • Coefficient 1

Cette épreuve consiste à exploiter des documents techniques et pédagogiques relatifs à une séquence de "travaux pratiques" ou à une séquence à caractère expérimental, élément d'un processus d'apprentissage.

Elle permet d'évaluer les capacités du candidat à :

  • proposer et justifier les principes, méthodes et modes opératoires à mettre en œuvre et à dégager les concepts auxquels ils se rattachent,
  • réaliser, pour tout ou partie, selon la durée impartie, l'activité prévue.
Mise à jour : 5.07.2016

Vous voulez devenir professeur en collège ou lycée?

Pour enseigner dans un lycée, en classe préparatoire ou plus exceptionnellement dans un collège, vous devez obtenir le concours de l'agrégation.

En savoir plus sur l'agrégation

Les programmes de la session 2017

Les programmes définissent les connaissances essentielles que doivent acquérir les candidats aux concours.

Consulter les programmes de la session 2017

Texte de référence

Sections et modalités d'organisation des concours de l'agrégation :

Arrêté du 28 décembre 2009 modifié

Partagez cette page
Imprimer cette page