Les épreuves du CAPLP externe et du Cafep - CAPLP section langues vivantes - lettres

Partagez cette page
Imprimer cette page

Descriptif des épreuves du CAPLP externe et du certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement privé (Cafep) correspondant section langues vivantes - lettres.

Les épreuves sont notées de 0 à 20. Pour toutes les épreuves, la note zéro est éliminatoire.

Le fait de ne pas participer à une épreuve ou à une partie d'épreuve, de s'y présenter en retard après l'ouverture des enveloppes contenant les sujets, de rendre une copie blanche, d'omettre de rendre la copie à la fin de l'épreuve, de ne pas respecter les choix faits au moment de l'inscription ou de ne pas remettre au jury un dossier ou un rapport ou tout document devant être fourni par le candidat dans le délai et selon les modalités prévues pour chaque concours entraîne l'élimination du candidat.

L'ensemble des épreuves du concours vise à évaluer les capacités des candidats au regard des dimensions disciplinaires, scientifiques, techniques et professionnelles de l'acte d'enseigner et des situations d'enseignement.

 A compter de la session 2018, les épreuves du concours sont modifiées.

Épreuves d’admissibilité

Langue vivante

  • Durée : 5 heures
  • Coefficient 2

L'épreuve comporte :

  • une composition en langue étrangère portant sur l'étude d'un dossier constitué de documents se rapportant aux réalités et aux faits culturels du ou des pays dont on étudie la langue, en lien avec le programme d'enseignement de langues vivantes étrangères pour les classes préparatoires au certificat d'aptitude professionnelle et pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel,
  • une traduction.

 

Lettres

  • Durée : 5 heures
  • Coefficient 2

L'épreuve comporte :

  • le commentaire d'un texte littéraire répondant aux entrées du programme de CAP et aux objets d'étude au programme de baccalauréat professionnel en trois ans,
  • le traitement d'une question de grammaire permettant d'éclairer le sens du texte.

Le programme de l'épreuve écrite du concours est celui des objets et domaines d'études des programmes de français du lycée professionnel (CAP et baccalauréat professionnel en trois ans).

 

Épreuves orales d’admission

Les deux épreuves orales d'admission comportent un entretien avec le jury qui permet d'évaluer la capacité du candidat à s'exprimer avec clarté et précision, à réfléchir aux enjeux scientifiques, didactiques, épistémologiques, culturels et sociaux que revêt l'enseignement du ou des champs disciplinaires du concours, notamment dans leur rapport avec les autres champs disciplinaires.

Épreuve de mise en situation professionnelle

Un tirage au sort détermine pour le candidat la valence sur laquelle porte l'épreuve.

Premier cas : langue vivante

  • Durée de la préparation : 2 heures 30
  • Durée de l'épreuve : 1 heure (pour chaque partie exposé : 15 minutes, entretien : 15 minutes)
  • Coefficient 4

L'épreuve porte :

  • d'une part, sur un document de compréhension fourni par le jury, document audio ou vidéo authentique en langue étrangère, se rapportant aux réalités et aux faits culturels du ou des pays dont on étudie la langue, en lien avec le programme d'enseignement de langues vivantes étrangères pour les classes préparatoires au certificat d'aptitude professionnelle et pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel,
  • d'autre part, sur un dossier fourni par le jury portant sur les mêmes réalités et faits culturels.

Ce dossier est composé de productions d'élèves (écrites et orales) et de documents relatifs aux contextes d'enseignement et au cadre institutionnel.

La première partie de l'entretien se déroule en langue étrangère et permet de vérifier la compréhension du document authentique à partir de sa présentation et de l'analyse de son intérêt.

La seconde partie de l'entretien se déroule en français et permet de vérifier, à partir d'une analyse des productions d'élèves (dans leurs dimensions linguistique, culturelle et pragmatique) ainsi que des documents complémentaires, la capacité du candidat à prendre en compte les acquis et les besoins des élèves, à se représenter la diversité des conditions d'exercice de son métier futur, à en connaître de façon réfléchie le contexte dans ses différentes dimensions (classe, équipe éducative, établissement, institution scolaire, société) et les valeurs qui le portent, dont celles de la République.

La durée du document audio ou vidéo authentique n'excédera pas cinq minutes. Celle des productions orales d'élèves n'excédera pas trois minutes par enregistrement.

La qualité de la langue employée est prise en compte dans l'évaluation de chaque partie de l'épreuve.

 

Second cas : lettres

  • Durée de la préparation : 2 heures 30
  • Durée de l'épreuve : 1 heure (exposé : 30 minutes, entretien : 30 minutes)
  • Coefficient 4

L'épreuve consiste en l'étude d'un texte en vue de son inscription dans un objet d'étude du cycle de formation du baccalauréat professionnel ou dans une séquence de CAP, puis à partir du texte, en l'étude d'un point de langue (lexique, grammaire, orthographe) en vue d'un travail en lecture, en écriture ou en expression orale.

 

Épreuve à partir d'un dossier

L'épreuve porte sur la valence n'ayant pas fait l'objet de la première épreuve d'admission.

Premier cas : langue vivante

  • Durée de la préparation : 2 heures 30
  • Durée totale de l’épreuve : 1 heure (pour chaque partie : exposé : 15 minutes, entretien : 15 minutes)
  • Coefficient 4

L'épreuve consiste en la présentation d'une leçon, dans le cadre du programme d'enseignement de langues vivantes étrangères pour les classes préparatoires au certificat d'aptitude professionnelle et pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel. Elle prend appui sur un dossier proposé par le jury et constitué de documents se rapportant aux réalités et aux faits culturels du ou des pays dont on étudie la langue, en lien avec le programme. Ces documents peuvent être des textes, des documents iconographiques, des enregistrements audio ou vidéo.

L'épreuve comporte deux parties :

  • une première partie en langue étrangère consistant en la présentation, l'étude et la mise en relation des documents du dossier, suivie d'un entretien en langue étrangère
  • une seconde partie en langue française consistant en la proposition de pistes d'exploitation didactiques et pédagogiques de ces documents, en fonction des compétences linguistiques (lexicales, grammaticales, phonologiques) qu'ils mobilisent et des activités langagières qu'ils permettent de mettre en pratique, suivie d'un entretien, au cours duquel le candidat est amené à justifier ses choix.

Chaque partie compte pour moitié dans la notation. La qualité de la langue employée est prise en compte dans l'évaluation de chaque partie de l'épreuve.

Second cas : lettres

  • Durée de la préparation : 2 heures 30
  • Durée totale de l’épreuve : 1 heure (exposé : 30 minutes, entretien : 30 minutes)
  • Coefficient 4

Le candidat élabore une séquence d'enseignement qu'il expose au jury, à partir de documents en lien avec un des objets ou domaines d'étude au programme : textes littéraires, reproductions d'œuvres d'art, photogrammes, articles de presse ou écrits d'élèves.

L'exposé se poursuit par un entretien avec le jury au cours duquel le candidat est amené à justifier ses choix didactiques et pédagogiques. Le jury vérifie, à l'occasion de cet échange, la capacité du candidat à se projeter dans son métier futur, sa connaissance réfléchie du contexte institutionnel et sa façon d'appréhender la variété des conditions effectives de l'exercice du métier.

 

Mise à jour : 7.07.2017

Vous souhaitez devenir professeur dans un lycée professionnel?

Pour enseigner dans un lycée professionnel, vous devez obtenir le CAPLP.

En savoir plus sur le CAPLP

Les programmes de la session 2018

Les programmes définissent les connaissances essentielles que doivent acquérir les candidats aux concours.

Consulter les programmes de la session 2018

Texte de référence

Sections et modalités d'organisation des concours du CAPLP :

Arrêté du 19 avril 2013 modifié

Arrêté modificatif du 30 mars 2017

Partagez cette page
Imprimer cette page