Le métier au quotidien

Partagez cette page
Imprimer cette page

Quelle est la réalité du métier d'enseignant ? Comment se passent les relations avec les élèves, les collègues, les familles ? Consultez les réponses aux questions les plus fréquemment posées sur le métier d'enseignant.

Comment enseigner auprès d'enfants handicapés ?

Devenir professeur du second degré, peut conduire à accueillir dans ses classes des élèves handicapés.

"Cela m'est arrivé à plusieurs reprises ces dernières années et il m'a fallu, bien sûr, adapter mon enseignement à ces nouveaux élèves.

Le dialogue avec les familles, le médecin scolaire et, lorsqu'il y en a une, avec l'AVS de l'élève est un outil précieux pour connaitre le handicap de l'enfant et mettre en œuvre des moyens qui vont l'aider dans ses apprentissages. Il peut s'agir de petites choses très simples :

  • placer l'élève au premier rang bien en face du tableau lorsque sa vue pose problème 
  • photocopier les documents distribués en format A3 avec une police adaptée pour que les caractères plus gros et plus clairs en facilitent la lecture
  • échanger des documents par l'intermédiaire d'une clé USB avec un élève utilisant un ordinateur en classe ;
  • réduire ou adapter la taille et le contenu d'un contrôle
  • relire à voix haute le texte d'un contrôle ou d'une interrogation écrite, etc.

Dans tous les cas, accueillir un élève handicapé se révèle être une expérience très riche sur le plan humain. Lorsque le lien est établi et lorsque la confiance s'est installée, voir l'un de ces élèves lever le doigt pour donner une réponse ou même pour aller au tableau est un moment merveilleux tout comme voir un élève qui, pendant deux ans, n'a cessé d'utiliser son ordinateur vous rendre le dernier travail de l'année écrit de sa propre main. Ce sont là des choses qui récompensent un enseignant de son travail et de ses efforts."

(Témoignage recueilli lors d'un échange entre étudiants et professeurs expérimentés).

Pour devenir enseignant spécialisé, il existe un certificat d'aptitude professionnelle pour les aides spécialisées, les enseignements adaptés et la scolarisation des élèves en situation de handicap. Vous trouverez des informations dans la foire aux questions consacrée à la formation continue.

Le métier d’enseignant permet-il de concilier vies privée et professionnelle ?

"Le métier d’enseignant, on n'en voit que la partie émergée, c’est à dire les heures passées dans la classe avec les élèves. En réalité, il est beaucoup plus prenant que ça.

Alors au quotidien, vie privée et vie professionnelle, parfois, ne font pas bon ménage. Le métier d’enseignant, effectivement, on en voit de par ses représentations d’élèves simplement la partie émergée, c’est-à-dire les heures passées dans la classe avec les élèves. En réalité, il est beaucoup plus prenant que ça, c'est-à-dire qu’on ne s’arrête jamais, la porte ne se referme jamais. Il y a toujours à penser à la séance suivante, à faire le bilan de la semaine précédente. Donc, c’est un métier qui est extrêmement prenant."

(Témoignage recueilli lors d'un échange entre étudiants et enseignants expérimentés)


Entre vie professionnelle et personnelle par EducationFrance

Le travail d'un enseignant est-il répétitif ?

"Mon travail ne me semble absolument pas répétitif. D’abord parce que l’on ne fait pas toujours les mêmes cours, pas toujours les mêmes activités. On ne travaille pas toujours sur les mêmes œuvres. Et c’est ça d’ailleurs qui est intéressant.

Et même si on fait le même cours, la même activité, eh bien on est en face d’une classe différente qui peut réagir différemment. Et notre travail c’est justement de s’adapter aux réactions différentes des élèves.

C’est pour ces raisons-là que je considère que mon travail n’est absolument pas répétitif."

(Témoignage recueilli lors d'un échange entre étudiants et professeurs expérimentés)


Un métier répétitif ? par EducationFrance

Lauréat d'un concours de l'enseignement privé, qui est mon employeur ?

Le ministère chargé de l’Éducation nationale est votre employeur. Toutefois, votre chef d’établissement est votre supérieur hiérarchique.

Lauréat d'un concours de l'enseignement privé, quelle est ma rémunération ?

Le salaire brut des professeurs de l'enseignement privé sous contrat (appelé traitement brut) est identique à celui des enseignants du public.

Est-il possible d’être enseignant à mi-temps ?

Oui, les fonctions d'enseignement peuvent être exercées à temps complet ou selon une autre modalité de service :

  • Temps partiel sur autorisation :

Le temps partiel sur autorisation est accordé, sur demande, sous réserve des nécessités et de la continuité et du fonctionnement du service et compte tenu des possibilités d'aménagement de l'organisation du travail.

En savoir plus sur le temps partiel sur autorisation sur education.gouv.fr

  • Temps partiel de droit :

L'autorisation d'accomplir un service à temps partiel est accordée, de droit, dans certaines circonstances.

En savoir plus sur le temps partiel de droit sur education.gouv.fr

Les enseignants ont-ils d'autres congés que les vacances scolaires ?

Copies à corriger et cours à préparer, les vacances scolaires ne sont pas forcément de tout repos pour les enseignants ! Les enseignants bénéficient en fait de différents types de congés (maternité, paternité, présence parentale, etc.).

Découvrez les motifs de congés sur education.gouv.fr

Mise à jour : 24.02.2016
Partagez cette page
Imprimer cette page