Évoluer : enseigner autrement durant sa carrière

Partagez cette page
Imprimer cette page

Exercer de nouvelles responsabilités, enseigner auprès d'adultes, changer de niveau d'enseignement, de discipline ou encore de statut, etc. : le métier d'enseignant ouvre de nombreuses perspectives pour faire évoluer sa pratique professionnelle. L'enseignement à des publics nécessitant un accompagnement spécifique est aussi une voie d'évolution de carrière.


Changer de niveau d'enseignement

Il est possible pour tout enseignant de faire évoluer sa carrière en changeant de niveau d'enseignement.

Pour les enseignants du premier degré

Les professeurs des écoles ont la possibilité d'enseigner dans le second degré, après avoir fait valider leur projet, qui inclut trois dimensions : motivation, parcours et formation universitaire.
Une note de service précise chaque année les modalités de détachement des fonctionnaires de catégorie A dans le corps de professeurs des écoles.

Pour les enseignants du second degré

Les enseignants du second degré ont la possibilité :

  • d'être affectés dans l'enseignement supérieur (université, ENS, grands établissements), de manière définitive ou à temps partagé, s'ils sont certifiés ou agrégés,
  • de demander un poste d'Ater (attaché temporaire d'enseignement et de recherche, poste permettant de préparer une thèse ou de présenter les concours de l'enseignement supérieur tout en enseignant), s'ils sont au moins doctorants,
  • d'être recrutés par concours dans le corps des maîtres de conférences, après inscription sur une liste de qualification (ou d'y être détachés, s'ils sont agrégés, titulaires dans ce corps depuis au moins trois ans, et titulaires d'un doctorat),
  • d'enseigner dans le premier degré, par détachement et après validation de leur projet professionnel.

Plus d'infos pour enseigner dans un autre degré

chiffre clé

Chaque année, environ 900 emplois d'enseignants du second degré sont ouverts au recrutement dans le supérieur.


Changer de discipline

Les professeurs du second degré peuvent changer de discipline au cours de leur carrière. Cette reconversion disciplinaire se double généralement d'une mobilité géographique.

Avant tout changement disciplinaire, les enseignants doivent :

  • Valider leur projet de mobilité auprès d'un conseiller et d'inspecteurs des disciplines d'origine et d'accueil. Leur motivation et leur parcours, formation universitaire incluse, sont alors pris en compte. Le degré de proximité entre les disciplines d'origine et d'accueil est également considéré.
  • Se former dans la nouvelle discipline (mises en situation, actions de formation, tutorat) afin de se doter des nouvelles compétences requises.

Une fois l'enseignant formé et sa nouvelle discipline officialisée, son affectation peut avoir lieu, au cours de la période de mouvement national (de novembre à mars).
Plus d'infos pour changer de discipline

Changer de statut

Les concours internes permettent aux enseignants de changer de corps enseignant ou de statut.

Ils sont ouverts à certains agents de la fonction publique justifiant d'un nombre d'années de service et d'un diplôme. Les conditions dépendent de chaque concours.

  • Le concours interne de l'agrégation (pour enseigner en lycée)
  • Le concours interne du Capes (pour enseigner en collège ou lycée)
  • Le concours interne du Capeps (pour enseigner l'éducation physique et sportive en collège ou lycée)
  • Le concours interne du Capet (pour enseigner en lycée technologique)
  • Le concours interne du CAPLP (pour enseigner en lycée professionnel)
  • Le second concours interne de recrutement de professeurs des écoles (pour enseigner en école maternelle ou élémentaire)
  • Le concours interne de recrutement de conseillers principaux d'éducation (CPE) et celui de conseillers d'orientation psychologues (COP)

Par ailleurs, des moyens d'accès dits "réservés" sont organisés jusqu'en 2016 pour certains contractuels afin de les titulariser. Ces recrutements sont organisés par voie d'examens professionnels (professeurs des écoles, professeurs de lycée professionnel) ou par voie de concours (professeurs certifiés, professeurs d'EPS, CPE, Cop). Ils sont accessibles sans condition particulière de diplôme (excepté pour le recrutement de Cop).

Exercer de nouvelles responsabilités

Après plusieurs années d'expérience, tout enseignant peut contribuer à la formation initiale et continue des enseignants et futurs enseignants :

  • sur avis de son inspecteur, en devenant tuteur auprès d'enseignants-stagiaires dans le cadre de la formation initiale en ESPE,
  • par l'obtention de certifications spécifiques, en devenant maître-formateur dans le cadre de la formation initiale en ESPE ou de la formation continue organisée à travers les plans académiques de formation.

Pour accéder à des fonctions de maître-formateur, il convient :

Ces deux certificats se passent sur deux ans : l'admissibilité, la première année, l'admission, la seconde.

Plus d'infos pour devenir maître formateur

Enseigner auprès de publics ayant des besoins spécifiques

La loi sur le handicap de 2005 prévoit la scolarisation de tous les élèves en milieu ordinaire. C'est le principe de l'école inclusive. Ainsi, tout enseignant peut avoir à intégrer à sa classe des élèves à besoins spécifiques, en particulier en situation de handicap.

Il est également possible d'enseigner en milieu spécialisé, après obtention d'une qualification spécifique. L'enseignant spécialisé exerce auprès d'élèves présentant des besoins éducatifs particuliers liés à une situation de handicap, une maladie ou des difficultés scolaires graves, en recherchant pour chacun d'eux les conditions optimales d'accès aux apprentissages scolaires et sociaux. Ainsi, l'enseignant spécialisé peut exercer :

  • dans les structures de l'éducation nationale dédiées à l'enseignement aux élèves en situation de handicap (Ulis), ou dans des établissements médico-sociaux et de santé accueillant des enfants et adolescents handicapés,
  • dans les structures de l'éducation nationale dédiées à la grande difficulté scolaire et aux enseignements adaptés (Segpa et Erea), ainsi que dans les Réseaux d'aides spécialisées aux élèves en difficulté (Rased) et auprès d'élèves en situation de décrochage scolaire,
  • dans des établissements sanitaires accueillant des enfants et adolescents ne pouvant fréquenter l'école en raison de leur maladie,
  • en établissements de type pénitentiaire ou en établissements pour mineurs (une expérience dans la formation d'adultes est recommandée),
  • en milieu hospitalier ou pénitentiaire.

L'enseignement auprès des jeunes à besoins éducatifs particuliers s'effectue généralement après obtention d'un certificat, le Capa-SH (aides spécialisées, enseignements adaptés et scolarisation des élèves en situation de handicap) ou le 2CA-SH (certificat complémentaire), à la suite de formations qui s'étalent sur neuf mois. Dans certains cas, on peut candidater sans ces certificats, mais en ayant montré le souhait de les préparer, et le cas échéant avec une expérience en matière de prise en charge des élèves en situation de handicap.

Les enseignants du premier ou du second degré intéressés peuvent candidater directement à de tels postes, dès qu'une offre est disponible, à l'échelle de l'académie.

Plus d'infos pour devenir enseignant spécialisé
Dans le premier degré
Dans le second degré

Ils peuvent également exercer leurs fonctions par la voie du détachement :

au sein d'établissements publics sous tutelle du ministère de l'éducation nationale de l'enseignement supérieur et de la recherche, principalement au Cned (Centre national d'enseignement à distance) et au sein du réseau Canopé (création, accompagnement et documentation pédagogique) et au Cnrs (Centre national de la recherche scientifique) ;

au sein d'établissements d'enseignement et de formation dépendant d'autres ministères : lycées militaires et agricoles, maison d'éducation de la légion d'honneur, instituts nationaux des jeunes sourds et des jeunes aveugles, écoles de reconversion de l'office national des anciens combattants, etc.

Enseigner auprès d'adultes

Professeurs des écoles, en collège ou en lycée, il est possible de devenir enseignant pour les adultes au sein des Greta (Groupements d'établissements pour la formation continue). Ces groupements de collèges et lycées, situés dans chaque département, proposent des formations continues pour adultes : formations « métiers », dans le service ou l'industrie, formations en langue, formations professionnelles sur mesure...

Afin d'enseigner à des adultes, il faut adresser sa candidature directement auprès des Greta, en les choisissant en fonction de leurs spécialités et de leur emplacement géographique. Si la candidature est acceptée, l'affectation peut se faire à temps complet ou en service partiel. Dans ce dernier cas, les heures consacrées à cet enseignement sont comptabilisées comme des heures supplémentaires au poste d'origine.
Plus d'infos pour enseigner auprès d'adultes en Greta

Mise à jour : 2.05.2016

Construire sa carrière

Comment évoluer professionnellement ? Quelles possibilités de mobilité géographique ? Peut-on changer de métier en cours de carrière ? Quels dispositifs de formation continue ?

Tout savoir sur la construction de carrière de l'enseignant

Le portail mobilité des enseignants

Un accès rapide à des outils, des services et des informations pratiques pour accompagner les enseignants qui souhaitent évoluer dans leur carrière ou se réorienter professionnellement.

Consulter le portail mobilité

Partagez cette page
Imprimer cette page