Questions-réponses : je deviens enseignant

Partagez cette page
Imprimer cette page

Comment se former et se préparer au métier ? Comment s'inscrire à un concours de recrutement d'enseignant ? Toutes les réponses à vos questions sur les études et la formation ainsi que sur les concours de recrutement.

Il se peut que le serveur rencontre ponctuellement des soucis. Essayez de vous connecter de nouveau. Si le problème persiste, contactez la division des examens et concours de votre académie.

Dans un premier temps, lisez bien les informations présentes pour chaque concours sur devenirenseignant.gouv.fr : http://www.devenirenseignant.gouv.fr/pid33963/se-reperer-dans-les-concours.html

 

Si vous avez toujours un doute sur la recevabilité de votre candidature, vous devez prendre contact avec le service des examens et concours de votre rectorat, vice-rectorat ou avec le SIEC pour les académies de Paris, de Créteil et de Versailles.

Voici les explications possibles :

- vous ou l'un de vos proches avez déjà créé un compte sur cet espace Cyclades, pour cette session ou pour une session précédente. Vous pouvez, dans ce cas, vous connecter avec votre adresse mail et votre mot de passe si vous le connaissez, ou bien cliquer sur "mot de passe oublié" et le modifier.

- il existe déjà un candidat Cyclades qui possède la même adresse mail (avec ou sans compte Cyclades). Cyclades gère en effet les candidats aux examens (DNB, Baccalauréat, ...). Votre adresse mail est peut-être positionnée sur la candidature de l'un de vos proches ou vous-même à un examen. Dans ce cas, vous ne pourrez pas créer de compte Cyclades avec cette adresse et devez en utiliser une autre.

Tous les concours ne sont pas ouverts chaque année dans toutes les académies. Si le concours n'est pas proposé c'est qu'il ne sera pas organisé en 2019.

Pour les concours du second degré, toutes les sections et options ne sont pas ouvertes tous les ans. Une liste des sections et options ouvertes est publiée sur le site : http://www.devenirenseignant.gouv.fr/cid105920/sections-et-options-ouvertes.html

Le Numen n'est reconnu que si vous vous inscrivez dans l'académie dans laquelle vous êtes en activité. Si votre Numen n'est pas reconnu, vous pouvez continuer votre inscription. Si vous êtes admis au concours, vous pourrez l'ajouter par la suite à votre dossier.

Vous devez choisir celui qui correspond le plus à votre situation au moment de l’inscription.

 

Si l’intitulé de votre diplôme n’est pas dans liste proposée, les intitulés "Diplôme post secondaire 4 ans" ou "Diplôme post secondaire 5 ans ou plus" peuvent très souvent convenir (mais attention, ne cochez cette catégorie, uniquement si c’est la réalité ! Toute fausse déclaration est passible de sanctions pénales).

Vous devez choisir celle qui correspond le plus à votre situation au moment de l'inscription. Si l'intitulé exact de votre profession n'est pas dans liste proposée, certains intitulés peuvent peut être convenir.

 

Par exemple :
- Personnels de la fonction publique ou agent titulaire de la fonction publique territoriale / hospitalière
- Agents non titulaires de la fonction publique / territoriale / hospitalière
- Salariés secteur industriel
- Salariés secteur tertiaire
- Professions libérales

Si le message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez les dossiers "Indésirable", "Spam", "Corbeille" ou "Éléments supprimés". Vous pouvez consulter votre dossier et vérifier que l'adresse mail saisie est exacte en vous reconnectant au service d'inscription avant le 11 octobre 2018.

Pour un concours du premier degré (CRPE),vous devez vous reconnecter à Cyclades (https://exacyc.orion.education.fr/cyccandidat/portal/accueil) avant le 11 octobre 2018, 17 heures, heure de Paris. Via le menu "Inscription > Consulter mes candidatures", vous devez sélectionner la candidature que vous souhaitez modifier en cliquant sur la ligne. L'onglet "récapitulatif" s'affiche. Pour apporter des modifications, vous devez cliquer sur le bouton "modifier". Tous les onglets sont alors accessibles et vous pouvez modifier les informations souhaitées.

 

Pour un concours du second degré, vous devez vous reconnecter avant le 11 octobre 2018, 17 heures, heure de Paris, au serveur Inscrinet de l'académie dans laquelle vous vous êtes inscrit (www.devenirenseignant.gouv.fr/cid106023/inscriptions-concours-second-degre.html). Au deuxième écran, vous devrez sélectionner "Je suis déjà inscrit et souhaite consulter ou modifier mon inscription". 

 

Si vous effectuez une modification, n'oubliez pas de valider votre dossier ! Après la clôture des inscriptions, il n'est plus possible de modifier son inscription.

Pour un concours du premier degré, vous devez vous reconnecter à Cyclades avant le 11 octobre 2018, 17 heures, heure de Paris. Via le menu "Inscription > Me désinscrire", vous devez cliquer sur la candidature que vous souhaitez annuler. L’écran de consultation d’une candidature s’affiche, vous pouvez alors cliquer sur le bouton "me désinscrire".

 

Pour un concours du second degré, il n'est pas possible de supprimer une inscription en ligne. Vous devez contacter la division des examens et concours du rectorat de l'académie dans laquelle vous ous êtes inscrit en précisant l'intitulé exact du concours, votre nom de naissance et votre numéro d'inscription.

Vous pouvez consulter le descriptif des épreuves des concours sur le site devenir enseignant.

 

- Pour les concours de professeurs des écoles : www.devenirenseignant.gouv.fr/cid101617/epreuves-des-concours-recrutement-professeurs-des-ecoles.html

 

- Pour les concours d'enseignants du second degré : www.devenirenseignant.gouv.fr/cid101605/epreuves-des-concours-de-recrutement-d-enseignants-du-second-degre.html

La note zéro est éliminatoire pour toutes les épreuves.

Vous avez la possibilité de bénéficier d'aménagements d'épreuves, qui doivent être demandés au moment de l'inscription au concours. Ces aménagements sont accordés par le service organisateur du concours après la production d'un justificatif et d'un certificat médical, délivré par un médecin agréé par l'administration, qui précise les aménagements souhaités.Ces aménagements ne sont pas accordés automatiquement aux personnes qui en font la demande, mais sont fonction de la nature du handicap.

 

En cas de réussite au concours, vous serez convoqué par l'administration pour une visite médicale qui se prononcera à la fois sur votre aptitude physique et sur la comptabilité de votre handicap avec les fonctions sollicitées.

Les épreuves sont les mêmes que celles des concours de l’enseignement public.

Vous pourrez vous inscrire à la session suivante. Les inscriptions ont généralement lieu en septembre.

Le concours de professeur étant organisé au niveau académique, vous devrez obligatoirement passer les épreuves d'admission dans l'académie où vous vous êtes inscrit et avez été déclaré admissible.

La réponse est non. Les candidats sont appréciés les uns par rapport aux autres sur la base d'une appréciation comparative compte tenu d'un nombre limité de postes offerts au titre d'une session.


Pour les concours de professeurs des écoles, les résultats sont publiés sur les sites des académies organisatrices.

 

Pour les concours du second degré, les résultats sont publiés sur le site publinet : http://publinetce2.education.fr/

Aucun relevé de note n'est envoyé par voie postale, vous devez le télécharger et l'imprimer :

 

- soit en vous connectant à votre compte candidat dans Cyclades (https://exacyc.orion.education.fr/cyccandidat/portal/accueil) si vous étes candidat à un concours du premier degré

 

- soit sur le site Publinet (http://publinetce2.education.fr) si vous êtes candidat à un concours du second degré.

Oui, le résultat du concours prend en compte les points obtenus aux deux séries d'épreuves.

Nous ne pouvons pas choisir pour vous, il s’agit d’un choix personnel.

Voici toutefois quelques pistes pour vous aider :

  1. Dans quel type d’établissement souhaitez-vous exercer ? (école, collège, lycée d’enseignement général, d’enseignement technique, d’enseignement professionnel)
  2. Consultez les "fiches concours"  pour savoir pour quel type et quelle voie de concours vous remplissez les conditions requises pour vous inscrire.
  3. Consultez les descriptifs des épreuves et les sujets des années précédentes. Dans quel type d'épreuve êtes-vous le plus à l'aise ?
  4. Consultez les rapports de jury. Ils sont une mine d'information pour comprendre les attentes des jurys.
  5. Consultez les statistiques de réussite des sessions précédentes : quel était le nombre de postes ? Combien y avait-il d’inscrits, d’admissibles, d’admis ?

Ces trois types de concours concernent des publics différents.

 

- les concours externes sont la principale voie de recrutement. Ils sont ouverts aux personnes inscrites en master 1 ou titulaires d'un titre ou diplôme reconnu équivalent (sauf pour le concours de l’agrégation ou le Master ou un titre équivalent est exigé).

- le troisième concours est accessible, sans condition de diplôme, à toute personne pouvant justifier d'une expérience professionnelle d'au moins cinq ans effectruée dans le cadre d'un contrat de droit privé.

- les concours internes s'adressent uniquement aux agents titulaires ou non titulaires de la fonction publique pouvant justifier d’un certain nombre d’'années d’exercice et dans certains cas d'un titre ou diplôme sanctionnant un bac + 3.

L’inscription en master ou dans une formation universitaire préparant au concours de recrutement de professeurs est indépendante de l’inscription au concours. Vous pouvez donc vous inscrire au concours dans une autre académie que celle où vous poursuivez vos études. Attention, pour les concours du second degré, si vous êtes étudiant, vous devez obligatoirement vous inscrire dans l'académie dans laquelle se situe votre résidence personnelle.

 
  
Si vous réussissez un concours du second degré et validez la même année votre Master 1 MEEF, vous serez nommé fonctionnaire stagiaire et suivrez vos cours de Master 2 dans l'académie où se situe l'ESPE dans laquelle vous êtes actuellement inscrit en M1. Après avoir validé votre master et obtenu un avis favorable du jury académique d'évaluation du stage en responsabilité, votre première affectation en tant que titulaire ne se fera pas obligatoirement dans cette académie.

 

Si vous réussissez un concours de professeurs des écoles, vous serez obligatoirement nommé fonctionnaire stagiaire puis titulaire dans l'académie dans laquelle vous avez obtenu le concours.

Sous réserve de remplir les conditions exigées, vous pouvez vous inscrire à plusieurs concours (externes, internes et troisièmes concours) et, pour les concours du second degré, à plusieurs sections.

 

Quand les épreuves écrites se déroulent à la même date, vous optez de fait obligatoirement pour un concours ou une section, en vous rendant à la convocation correspondant au concours ou à la section de votre choix.

 

Si vous êtes candidat à un concours de recrutement de maîtres de l'enseignement privé sous contrat dans le second degré, vous ne pouvez pas vous inscrire dans une même section au concours de l'enseignement privé et au concours correspondant de l'enseignement public.

Vous ne pourrez être nommé stagiaire et accomplir votre stage pour être titularisé à la fois dans le corps des PLP et dans celui des professeurs certifiés. Vous devrez opter pour l'un ou l'autre de ces deux corps.

En tant qu'ingénieur diplômé, vous pouvez préparer et passer l'ensemble des concours de recrutement d'enseignants, sauf le CAPEPS.

Une formation préparant au certificat d'aptitude professionnelle aux pratiques de l'éducation inclusive (CAPPEI) est organisée à l'intention des enseignants du premier degré et du second degré de l'enseignement public titulaires. Il faut donc obtenir un concours de recrutement et valider son année de stage avant d'envisager de devenir enseignant spécialisé.

On parle couramment de documentaliste, mais la dénomination officielle est "professeur documentaliste". Ils appartiennent à la catégorie des personnels enseignants du second degré. Il est donc indispensable d'obtenir le Capes de documentation.

  • Les CAFEP correspondent aux concours externes
  • Les CAER correspondent aux concours internes
  • Les troisièmes CAFEP correspondent aux troisièmes concours

Oui, chaque année des arrêtés, publiés au Journal officiel, fixent le nombre de postes offerts pour chaque concours, par académies pour le CRPE, par sections et options pour les concours du second degré.

 

Il est publié également sur ce site dès que nous en avons connaissance : www.devenirenseignant.gouv.fr/cid107586/postes-concours-enseignants.html

Le concours pour devenir professeur des écoles (CRPE) est le même que vous vouliez enseigner en école maternelle ou en école élémentaire.

Le métier de professeur des écoles est polyvalent en termes de disciplines (on enseigne toutes les disciplines de l'école) mais aussi en termes de cycles (on peut enseigner en petite section de maternelle comme au CM2). Il n'y a donc pas de concours spécifique "maternelle" ou "élémentaire". La formation dans les ESPE vous préparera à l'enseignement de la toute petite section au CM2.

Une fois devenu professeur des écoles, vous pourrez émettre des vœux pour enseigner soit en maternelle, soit en élémentaire.

Toutes les conditions d'inscription sont décrites sur ce site. Lisez bien les informations présentes pour chaque concours : http://www.devenirenseignant.gouv.fr/pid33963/se-reperer-dans-les-concours.html

 

Si vous avez toujours un doute sur la recevabilité de votre candidature, vous pouvez prendre contact avec le service des examens et concours de votre rectorat, vice-rectorat ou avec le SIEC pour les académies de Paris, de Créteil et de Versailles.

Pour un concours de professeurs des écoles, vous pouvez vous inscrire dans l’académie de votre choix mais vous serez obligatoirement nommé fonctionnaire stagiaire dans l’académie dans laquelle vous aurez réussi le concours. Vous pouvez vous inscrire dans plusieurs académies mais vous serez obligé de faire un choix puisque les épreuves ont lieu aux mêmes dates dans toutes les académies.

 

Pour un concours du second degré, cela dépend du concours, de votre situation personnelle et de votre lieu de résidence. Consultez la note de service précisant les modalités d'organisation des concours publiée chaque année au Bulletin officiel (en général dans le courant de l'été).

Si vous êtes ressortissant d'un des 28 États de l'Union européenne ou d'un État partie à l'accord sur l'Espace économique européen (Islande, Liechtenstein et Norvège), vous pouvez vous inscrire. Les candidats qui ont la nationalité monégasque, andorrane ou suisse ont aussi accès aux concours.
 
Si vous êtes ressortissant d’un autre État, vous ne pouvez pas vous inscrire à un concours de l’enseignement public.

 

Vous pouvez, dans certaines conditions, vous inscrire à un concours de l’enseignement privé, mais vous devez obtenir, préalablement à votre nomination en qualité de stagiaire, une dérogation à la condition de nationalité délivrée par le recteur. Vous devez prendre contact avec le service chargé de l'enseignement privé au sein de votre académie d'inscription pour effectuer votre demande, dès votre inscription au concours et, au plus tard à la date de parution des résultats d'admissibilité. Votre demande de dérogation à la condition de nationalité sera ainsi, le cas échéant, instruite de manière coordonnée avec la procédure d'affectation des stagiaires.

Si vous êtes en instance d'acquisition de la nationalité française, vous pouvez vous inscrire à un concours de l'enseignement public à titre conditionnel. Vous devrez remplir la condition de nationalité au plus tard à la date de la première épreuve. Si vous n'avez pas acquis la nationalité française à cette date, votre inscription sur la liste des candidats admis sera annulée.

Les diplômes obtenus dans un État membre de l'Union européenne ou partie à l'accord sur l'Espace économique européen sont pris en compte pour une inscription aux concours au même titre que les diplômes français.

 

Pour les diplômes obtenus hors UE ou EEE,  le Centre ENIC-NARIC France est le centre d'information français sur la reconnaissance académique des diplômes étrangers. Il est seul habilité à délivrer les attestations de diplômes obtenus dans un pays étranger : http://www.ciep.fr/enic-naric-france

 

Dans tous les cas, vous devrez apporter la preuve que votre diplôme correspond bien au niveau requis, et le présenter dans une traduction en français établie par un traducteur assermenté.

Non, il n’y a pas de limite d'âge. Toutefois, vous ne devrez pas avoir dépassé la limite d'âge légale de la retraite au moment de la titularisation, après accomplissement du stage d'un an. La limite d’âge légale se situe entre 65 et 67 ans en fonction de votre année de naissance.

Les compétences en langue vivante CLES 2 (certificat de compétences en langues de l'enseignement supérieur de niveau 2) et en informatique C2i2e (certificat informatique et internet niveau 2 – enseignant)  ne sont plus nécessaires pour vous inscrire au concours. Elles seront acquises lors de votre formation après la réussite au concours.

Les attestations de natation et de secourisme nécessaires pour passer le CRPE sont valables quelle que soit l'année de leur obtention.

Vous pouvez vous inscrire si vous n'avez pas encore les 2 attestations mais vous devez rapidement prendre l'attache d'organismes habilités à les délivrer. Vous devez détenir les attestations de natation et de secourisme au plus tard à la date de publication des résultats d'admissibilité. Si vous êtes admissible et n'avez pas ces attestations, vous serez radié de la liste d'admissibilité.

Les attestations de natation et de secourisme délivrées par une autorité compétente d'un État membre de l'Union européenne ou d'un autre État partie à l'accord sur l'espace économique européen sont autorisées pour se présenter au CRPE.

 

Vous devrez apporter la preuve de leur équivalence et les présenter dans une traduction en français établie par un traducteur assermenté.

Les associations agréées et les organismes habilités à l’enseignement des premiers secours sont nombreux. Vous pouvez contacter la préfecture de votre département qui vous fournira la liste.

Quelques associations (liste non exhaustive) :

- Croix Rouge Française

- Protection civile

- Société Nationale de Sauvetage en Mer

- Fédération Française de Sauvetage et de Secourisme

- Fédération des Secouristes Français Croix-Blanche

- Unions Départementales des Sapeurs-Pompiers

- Œuvres Hospitalières Françaises de l’Ordre de Malte

- Centre Français de Secourisme

Voici une liste non exhaustive des attestations acceptées en équivalence du PSC1 exigé pour le CRPE :

- AFPS

- AFGSU

- Attestation de "gestes premiers secours"

- Brevet d’État d’éducateur sportif (BEES)

- Brevet de brancardier secouriste

- Brevet de secouriste de la protection civile,

- Brevet national de premiers secours (BNPS)

- Brevet national de secourisme (BNS)

- Brevet national de sécurité et sauvetage aquatique (BNSSA)

- Certificat d'aptitude au secourisme obligatoirement reconnu par le ministère de l'intérieur

- Certificat de sauveteur secouriste du travail (CSST)

- Certificat de formation aux activités de premiers secours en équipe (CFAPSE)

- Diplôme d’infirmier, de médecin, chirurgien-dentiste, pharmacie, vétérinaire, sage-femme

- Premiers secours en équipe de niveau 1 (PSE1)


Attention, les attestations suivantes ne sont pas acceptées :

- Attestation d’initiation aux gestes élémentaires de survie

- Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur de centres de vacances et de loisirs (BAFA)

- Brevet européen de premiers secours (BEPS)

- Certificat fédéral de premiers secours (CFPS)

- Certificat militaire d’aptitude aux gestes élémentaires de survie

- Initiation à l’alerte et aux premiers secours (IAPS)

- Initiation aux premiers secours (IPS)

- Initiation à la réduction des risques (IRR)

Toute attestation certifiant qu'un parcours d'au moins 50 mètres a été réalisé dans une piscine placée sous la responsabilité d'un service public est acceptée. Cette attestation doit être établie soit par un service universitaire (STAPS, SCAPS), soit par une autorité d'un service public territorial des activités physiques et sportives (piscine municipale), soit par une autre autorité publique habilitée à assurer une formation dans le domaine de la natation.

Pour le concours de recrutement de professeurs des écoles, vous pouvez être, sous certaines conditions, dispensé de l’une ou/et de l’autre de ces attestations.

 

Si vous n’êtes pas, en raison de votre handicap, en mesure d'obtenir ces qualifications, vous pouvez en être dispensé. Un médecin agréé devra alors constater l'incompatibilité du handicap avec l'une ou l'autre ou les deux qualifications, et que cette incompatibilité ne remet pas en cause votre aptitude à exercer les fonctions de professeurs des écoles, compte tenu des possibilités de compensation du handicap.  Pour pouvoir solliciter une dispense, vous devez relever de l'une des catégories mentionnées aux 1°, 2°, 3°, 4°, 9°, 10° et 11° de l'article L.5212-13 du code du travail.

Le diplôme pour s’inscrire à un concours et être titularisé dépend du concours que vous souhaitez passer.

Toutes les conditions sont décrites sur les pages dédiées aux concours : http://www.devenirenseignant.gouv.fr/pid33963/se-reperer-dans-les-concours.html

Un master spécifique de préparation au métier de l’enseignement est conseillé pour se préparer à ce métier complexe car il intègre dans son cursus une préparation au concours qui vous donnera plus de chances de réussite. Toutefois, tous les masters, quel que soit la discipline, sont acceptés pour s’inscrire au concours.

Non, seul le niveau de diplôme est exigé. Il n’y a pas d’obligation de posséder un diplôme en lien avec la discipline du concours concerné (sauf pour les concours du Capeps).

La maîtrise (niveau bac+4) obtenue avant la réforme LMD est équivalente à un Master 1. Elle est admise pour l’inscription au concours dans la mesure où c’est un diplôme qui permet l’accès au Master 2.

 

Toutefois, en cas de réussite au concours, vous devrez être inscrit en Master 2 MEEF. Il vous est donc conseillé de contacter une École supérieur du professorat et de l’éducation (ESPE) pour vous faire confirmer qu’une inscription directe en master2 MEEF est possible avec votre maîtrise. Contacter une ESPE

Non, ces démarches sont indépendantes, vous devez vous inscrire au concours.

Tout sportif est déclaré sportif de haut niveau lorsqu'il est inscrit sur une liste éditée par le ministère chargé des sports : http://www.sports.gouv.fr/pratiques-sportives/sport-performance/Sport-de-haut-niveau/article/Liste-ministerielles-de-sportifs

Pour qu'un candidat bénéficie de la dispense de diplôme, la naissance du troisième enfant doit intervenir au plus tard à la date de publication des résultats d'admissibilité (c'est-à-dire des épreuves écrites), date à laquelle la condition de titre ou de diplôme exigée doit être remplie.

Aucune durée pendant laquelle vous avez eu la charge des enfants n’est exigée. Toutefois, seuls les enfants nés viables sont pris en compte.

L'existence d'un lien de filiation entre vous et les enfants n'est pas exigée.

 

En revanche vous devez élever effectivement l’enfant confié à la garde de votre conjoint soit parce que le juge aux affaires familiales a fixé la résidence habituelle de l’enfant chez votre conjoint, soit parce que le juge a fixé une résidence alternée au domicile de chacun des deux parents.

Vous devrez fournir une copie de votre livret de famille ou tout autre document que vous jugerez utile (jugement, justificatifs d’octroi de prestations familiales, de supplément familial de traitement, avis d’imposition etc.)

Non, vous devez justifier de ces certifications. En effet, l'administration doit vérifier que vous serez en mesure de porter secours aux élèves placés sous votre responsabilité.

Non. La dispense ne concerne que la condition de diplôme. Vous passerez toutes les épreuves comme les autres candidats.

Tout dépend du type de contrat que vous avez eu.

- Si vous avez été recrutée en qualité d’assistant d’éducation, vous avez un contrat de droit public qui ne vous permet pas de vous inscrire au troisième concours.

- Si vous avez été recruté sur contrat aidé, il s’agit d’un contrat de droit privé. Les services effectués sous contrat aidé peuvent donc être pris en compte dans les 5 années de pratiques professionnelles exigées pour s’inscrire au troisième concours.

Non, vous devez obligatoirement passer un concours quel que soit votre corps d’origine. En tant que fonctionnaire titulaire, vous pouvez vous présenter à un concours interne (hors agrégation) sous réserve que vous ayez au moins effectué trois années de services publics et que vous soyez en possession d’un diplôme de licence ou équivalent (bac + 3).

Oui, pour devenir enseignant titulaire en France, il faut passer et réussir un concours.

 

Si vous exercez ou avez exercé des missions d’enseignement dans des conditions similaires à celle d’un professeur titulaire en France, vous pouvez vous inscrire aux concours internes (sous réserve de remplir les autres conditions d’inscription).

Non, la VAE permet d'obtenir un diplôme, mais ne peut en aucun cas se substituer au concours.

Si vous avez 5 années de pratiques professionnelles accomplies sous contrat privé, vous pouvez vous inscrire, sans condition de diplôme, aux troisièmes concours.

Si vous avez un un titre ou diplôme sanctionnant un cycle d'études post-secondaires d'au moins deux années (BTS, DUT, etc.) et 5 années de pratique professionnelle ou d’enseignement, vous pouvez vous inscrire au CAPLP externe dans une des sections des "sections professionnelles". Vérifiez la liste des sections concernées sur la fiche concours dédiée au CAPLP.

Si vous avez un diplôme de niveau IV (BAC) et 7 années de pratique professionnelle ou d’enseignement, vous pouvez vous inscrire au CAPLP externe dans une des sections des "sections des métiers" Vérifiez la liste des sections concernées sur la fiche concours dédiée au CAPLP

Oui, vous remplissez les conditions d'inscription au concours. Toutefois, il est conseillé de suivre une première année de master auprès d'une ESPE afin de se préparer au mieux au métier et aux concours de recrutement.

Si vous remplissez les conditions exigées, vous pouvez vous inscrire à plusieurs concours (externes, internes et troisièmes concours) et à plusieurs sections (pour les concours du second degré sauf recrutements réservés). Par exemple, pour maximiser vos chances, vous pouvez vous inscrire au Capes externe de Mathématiques et au CAPLP externe de Mathématiques - physique chimie.

Si les épreuves écrites se déroulent à la même date, vous opterez de fait obligatoirement pour un concours ou une section, en vous rendant à la convocation correspondant au concours ou à la section de votre choix.

Si vous êtes candidat à un concours de recrutement de maîtres de l'enseignement privé sous contrat dans le second degré, vous ne pouvez pas vous inscrire dans une même section au concours de l'enseignement privé et au concours correspondant de l'enseignement public.

Pour un concours du premier degré, votre convocation sera disponible dans votre espace candidat de Cyclades (https://exacyc.orion.education.fr/cyccandidat/portal/accueil)

 

Pour un concours du second degré, celà dépend de votre académie d'inscription : soit vous recevrez votre convocation par voie postale ou par messagerie électronique, soit vous devrez la télécharger. Le rectorat vous informera des modalités retenues.

 

Dans tous les cas, vous serez convoqués au plus tard 10 jours avant le début des épreuves.

Si vous n'avez pas votre convocation 10 jours avant le début des épreuves, vous devez contacter la division des examens et concours du rectorat auprès duquel vous vous êtes inscrit.

Vous devez vérifier que votre convocation est bien à votre nom et prendre connaissance des consignes à respecter lors des épreuves (lieux, horaires, matériels autorisés, etc.)

Pour le CRPE, "le cadre de référence des épreuves est celui des programmes pour l'école primaire. Les connaissances attendues des candidats sont celles que nécessite un enseignement maîtrisé de ces programmes. Le niveau attendu correspond à celui exigé par la maîtrise des programmes de collège." (Arrêté du 19 avril 2013 fixant les modalités d'organisation des concours de recrutement de professeurs des écoles).

 

Pour les concours du second degré, pour certaines sections, un programme annuel est publié sur ce site : http://www.devenirenseignant.gouv.fr/cid100820/programmes-concours-enseignants-second-degre.html

Pour les concours de professeurs des écoles, les rapports de jurys sont publiés sur les sites des rectorats.

 

Pour les concours d’enseignants du second degré, ils sont disponibles sur ce site : http://www.devenirenseignant.gouv.fr/pid34315/se-preparer-pour-les-concours-second-degre.html

Nous publions les rapports des jurys des concours du second degré dès qu’ils nous sont transmis par les présidents des jurys. Toutefois, pour certains concours, les jurys ne rédigent pas de rapport.

Vous avez tous les choix ! Il n'existe ni filière idéale, ni filière qui vous pénaliserait.

Si vous avez déjà un M2 ou titre équivalent, vous pouvez vous présenter à un concours de recrutement externe. Si vous avez déjà 5 années d'expérience professionnelle effectuée dans le cadre d'un contrat de droit privé, vous pouvez consulter les pages relatives au 3e concours.

Un master spécifique de préparation au métier de l’enseignement est conseillé pour se préparer à ce métier complexe car il intègre dans son cursus une préparation au concours qui vous donnera plus de chances de réussite. Toutefois, tous les masters, quel que soit la discipline, sont acceptés pour s’inscrire au concours.

Si vous avez un master 2, vous remplissez déjà la condition de diplôme pour vous présenter aux concours externes. Il vous est donc conseillé de contacter une École supérieur du professorat et de l’éducation (ESPE) pour vous faire conseiller en fonction des études que vous avez suivies.

Contacter une ESPE

Oui. Vous pouvez trouver l'offre de masters MEEF sur notre site : www.trouver-mon-espe.fr
Ce site vous permet d'effectuer une recherche par type de métiers et de disciplines dans le domaine de l'enseignement, de l'éducation et de la formation. Vous pourrez trouver le master MEEF et l'ESPE qui correspondent à votre recherche.

Les ESPE n'ont pas vocation à assurer seules la formation des enseignants du supérieur, mais elles y participent pleinement.

Cette formation fait appel aux compétences de l'ESPE mais aussi à celles :

  • des services universitaires de pédagogie (SUP), quand ils existent
  • des écoles doctorales
  • des services de formation continue
  • d'experts nationaux et internationaux.

L'objectif est de mieux coordonner les actions de formation initiale et continue des enseignants du supérieur. Comme pour les enseignants de l'école, du collège et du lycée, cette formation s'appuie sur :

  • les ressources numériques
  • les innovations pédagogiques
  • les travaux de recherche

Vous pouvez vous inscrire dans l'université de votre choix, mais...

... Si vous présentez un concours du premier degré, vous devrez en cas d'admissibilité, subir les épreuves d'admission dans la même académie.

En effet, les lauréats des concours de professeurs des écoles sont nommés dans l'un des départements de l'académie ou ils se sont inscrits et ont subi les épreuves avec succès.

Dans le cadre d'un concours national du second degré, les candidats peuvent poursuivre leurs études dans l'académie de leur choix, n'étant pas liés à l'académie où ils ont été déclarés admissibles en cas de succès aux épreuves.

Non, aucune obligation ne vous est faite de vous inscrire dans un master dans un établissement d'enseignement supérieur privé si vous souhaitez passer les concours d'enseignants du privé.

Non, ces démarches sont indépendantes. Vous devez vous inscrire vous-même au concours de votre choix.

Il est possible d’entrer directement en deuxième année de master MEEF. Il faut cependant, pour cela, avoir validé une première année de master dans un domaine compatible et avoir bénéficié, dans l’idéal, d’un parcours universitaire ayant permis d'acquérir les connaissances et compétences théoriques et pratiques qui pourraient faire défaut.

Tout étudiant qui a validé sa première année de master a vocation à intégrer la deuxième année. Toutefois, si l’étudiant n'a pas réussi le concours la première fois et si son projet professionnel est de le repasser, il intègrera un parcours spécifique où la période d'alternance sera plus réduite. Il ne sera pas fonctionnaire stagiaire, mais bénéficiera de modules d'approfondissement et d'une ouverture sur d'autres débouchés. L'étudiant pourra alors repasser le concours durant cette deuxième année.

Pour être titulaire du master MEEF, il y a deux conditions à remplir. La titularisation ne pourra intervenir qu'à une double condition : l'obtention du master et l'obtention d'un avis pédagogique favorable de l'employeur, représenté par les corps d'inspection et/ou les tuteurs ayant effectué le suivi des personnels stagiaires, à l'issue du stage en responsabilité.

Oui, comme tout master, le master MEEF permet de poursuivre en doctorat.

La formation proposée aux lauréats des concours est une formation alternée, universitaire et conçue sur le modèle des formations professionnelles de niveau master. Les étudiants sont à la fois étudiants et fonctionnaires stagiaires. Une partie de leur temps s'effectue en responsabilité devant des élèves, une autre à l'université. Les universités ont l'habitude de ces cursus en alternance. C'est une autre manière d'apprendre et de se préparer à l'exercice de ce métier.

Oui. Comme tout diplôme national, le master MEEF est ouvert à la validation des acquis de l'expérience afin, notamment, de permettre aux enseignants en exercice de se voir reconnaitre ce niveau de qualification.

Oui, tout fonctionnaire stagiaire lauréat du concours doit s'inscrire à l'ESPE. Le lauréat déjà titulaire d'un master MEEF suit une formation obligatoire à l'ESPE dans le cadre d'un parcours de formation adapté à leur sa situation et à leur sa formation initiale. Ce parcours diplômant (DU ou possibilité en fonction du parcours antérieur de suivre un M2 MEEF) est défini, en lien étroit avec l'ESPE, par la commission académique présidée par le recteur d'académie.

Les deux voies sont possibles. Mais les classes prépas ne préparent pas aux concours de recrutement des enseignants. Elles préparent aux concours des grandes écoles (ENS, écoles militaires, ingénieurs, de commerce, etc.). Le cursus licence permet dès la L2 de suivre des enseignements de préprofessionalisation et de réaliser des stages permettant de se sensibiliser au métier d'enseignant.

En formation initiale les droits d'inscription en master MEEF sont du même montant que pour tout master, c'est-à-dire
 256 € pour l'année universitaire 2015-2016.

Pour s'inscrire en Master MEEF

  • Préinscription auprès l'ESPE au 1er semestre de l'année civile (en M1)
  • Inscription administrative auprès de l'université rattachée ou partenaire de l'ESPE (en M1 ou M2)

Le concours se déroule en fin de première année de master. Les étudiants ayant validé leur M1 mais échoué au concours peuvent poursuivre leur master en M2 et bénéficient de périodes de stage de 8 à 12 semaines. Ils peuvent repasser le concours lors de cette année.

Les conditions d'inscription en master MEEF sont les mêmes que pour tout master.
Il faut être titulaire d'une licence ou d'un diplôme équivalent.

Le master MEEF est une formation professionnalisante. Durant la première année de formation, les étudiants bénéficient d’un enseignement de l’ordre de 450 à 550 heures annuelles. Cela tient compte à la fois des périodes de stages - y compris le temps nécessaire à leur préparation et leur exploitation - et du temps de travail personnel des étudiants. En première année les périodes de stage sont d'une durée de 4 à 6 semaines.
Le cursus de deuxième année du master MEEF comprend  un stage en responsabilité équivalant à un mi-temps devant élèves en école, en collège ou en lycée et des  cours  à l’ESPE de l’ordre de 250 à 300 heures annuelles.
Durant leur stage, les étudiants prennent la charge d'une classe : ils enseignent aux élèves et les évaluent, de façon totalement autonome. Ils sont néanmoins accompagnés par un tuteur de terrain au sein de l’école ou de l’établissement scolaire et par un tuteur universitaire au sein de l’ESPE qui les guident dans l'appropriation progressive des compétences nécessaires à l'exercice de leur métier..

Partagez cette page
Imprimer cette page