Les épreuves de l'agrégation interne et du CAERPA section biochimie - génie biologique

Partagez cette page
Imprimer cette page

Descriptif des épreuves de l'agrégation interne et du concours d'accès à l'échelle de rémunération des professeurs agrégés de l'enseignement privé sous contrat (CAERPA) section biochimie - génie biologique.

Les épreuves sont notées de 0 à 20. Pour toutes les épreuves, la note zéro est éliminatoire.

Le fait de ne pas participer à une épreuve ou à une partie d'épreuve, de s'y présenter en retard après l'ouverture des enveloppes contenant les sujets, de rendre une copie blanche, d'omettre de rendre la copie à la fin de l'épreuve, de ne pas respecter les choix faits au moment de l'inscription ou de ne pas remettre au jury un dossier ou un rapport ou tout document devant être fourni par le candidat dans le délai et selon les modalités prévus pour chaque concours entraîne l'élimination du candidat.

Le jury tient compte dans la notation des épreuves de la maîtrise écrite et orale de la langue française (vocabulaire, grammaire, conjugaison, ponctuation, orthographe).

Le programme des épreuves est défini par référence aux programmes de biochimie-biologie, biotechnologie, biochimie-biologie-biotechnologie et biologie et physiopathologie humaines du cycle terminal des séries STL et ST2S, de biotechnologies de la classe préparatoire scientifique technologie et biologie (TB) ainsi que des référentiels de BTS de la filière et des programmes de DUT de la spécialité génie biologique.

Pour les épreuves d'admissibilité et d'admission, certains documents fournis par le jury peuvent être rédigés en langue anglaise, compte tenu de leur nature scientifique.

 

Épreuves écrites d'admissibilité

Première épreuve

  • Durée maximale : 6 heures
  • Coefficient 1

Première épreuve.
L'épreuve prend appui sur un dossier technique relatif à un problème biotechnologique. Elle permet d'évaluer les capacités du candidat à :

  • mobiliser ses connaissances scientifiques et technologiques pour analyser des documents, afin d'expliciter ou de valider les solutions retenues
  • utiliser des ressources proposées afin d'élaborer des activités technologiques ou des supports didactiques permettant d'atteindre un objectif de formation. Le candidat peut également être amené à élaborer un support d'évaluation à un niveau de formation déterminé.

 

Deuxième épreuve

  • Durée maximale : 6 heures
  • Coefficient 1

L'épreuve prend la forme d'une composition. Le sujet comporte une question scientifique et technologique qui permet d'évaluer la capacité du candidat à structurer un propos de qualité et à l'argumenter de façon pertinente en biochimie, biologie cellulaire, biologie moléculaire, microbiologie et biologie, et physiopathologie humaines.

 

Épreuves orales d'admission

Première épreuve

  • Durée : 1 heure
  • Coefficient 1

L'épreuve prend appui sur un dossier scientifique et technologique et une application pédagogique en lien, conçus par le candidat. Elle consiste en la présentation de la démarche de projet suivie, dont l'objectif est une question pédagogique clairement posée.

Le thème du projet, laissé à l'entière discrétion du candidat, doit permettre une mise en valeur de sa dimension technologique dans ses composantes scientifiques et techniques et également, si cela semble pertinent au regard du thème choisi, dans ses composantes socio-économiques. Il doit s'ancrer sur une question pédagogique clairement formulée et contextualisée dans la thématique choisie.

L'épreuve comporte une présentation orale de trente minutes permettant au candidat de :

  • présenter les raisons qui l'ont conduit au choix du thème
  • expliquer les dimensions scientifique et technologique du thème
  • préciser les objectifs, les méthodologies, les stratégies pédagogiques et les démarches d'évaluation d'une séquence préalablement positionnée au sein d'une progression
  • proposer les documents pédagogiques associés à la séquence.

A l'issue de cette présentation, s'ensuit un entretien de trente minutes avec le jury pouvant conduire à :

  • approfondir certains points du dossier scientifique et technologique
  • préciser la démarche de projet
  • expliciter certains aspects de la démarche pédagogique.

 

Deuxième épreuve

  • Durée maximale : 8 heures
  • Coefficient 1

L'épreuve consiste en la mise en œuvre en laboratoire de modes opératoires à visée expérimentale, permettant de répondre à une problématique scientifique donnée ou en vue de la préparation de divers matériels biologiques. Elle s'appuie sur l'analyse et l'exploitation de documents techniques et pédagogiques.

Elle permet d'évaluer les capacités du candidat à :

  • proposer ou justifier les principes, méthodes et modes opératoires à mettre en œuvre et à dégager les concepts auxquels ils se rattachent
  • réaliser l'activité biotechnologique expérimentale prévue
  • analyser et interpréter les résultats expérimentaux obtenus.

 

Mise à jour : 15.09.2020

Vous voulez devenir professeur en collège ou lycée?

Pour enseigner dans un lycée, en classe préparatoire ou plus exceptionnellement dans un collège, vous devez obtenir le concours de l'agrégation.

En savoir plus sur l'agrégation

Les programmes de la session 2021

Les programmes définissent les connaissances essentielles que doivent acquérir les candidats aux concours.

Consulter les programmes

Textes de référence

Sections et modalités d'organisation des concours de l'agrégation :

Arrêté du 28 décembre 2009 modifié

Arrêté modificatif du 4 août 2020

Partagez cette page
Imprimer cette page