Les ESPE pour former les futurs enseignants

Partagez cette page
Imprimer cette page
Des écoles professionnelles pour apprendre l'enseignement en alternance et entrer progressivement dans le métier : voilà la définition des écoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE). 32 ESPE forment aux métiers du professorat, de l'éducation et de la formation. En 2015-2016, elles proposent à 57 000 étudiants un parcours en quatre semestres, permettant la validation d'un diplôme national de niveau master : le master métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation (MEEF). Les concours de recrutement sont organisés en fin de première année de master. La formation en alternance en deuxième année de master est rémunérée, après réussite au concours.

Apprendre le métier dans une formation spécifique et adaptée

Pour devenir professeur des écoles, professeur de collège ou de lycée ou conseiller principal d'éducation (CPE), la réussite au concours est une étape obligatoire qui suppose de bonnes connaissances, à la fois pratiques et théoriques.

L'objectif des ESPE est de fournir ce bagage théorique de haut niveau, mais aussi d'accompagner l'entrée dans le monde professionnel des futurs enseignants grâce à :

  • des cours liés à la/aux discipline(s) du futur enseignant,
  • des enseignements orientés vers la pratique du métier, familiarisant avec la future vie en classe,
  • de nombreux stages dès la première année de master, jusqu'à une véritable alternance en deuxième année, avec un stage en responsabilité à mi-temps en école ou en établissement scolaire,
  • des cours partagés avec tous les autres futurs professionnels de l'éducation,
  • une spécialisation progressive, en fonction de son orientation.

Être en contact avec le terrain, être en lien avec la recherche

Le master MEEF est une formation universitaire mobilisant des équipes pédagogiques issues de différents horizons. Enseignants des premier et second degrés, enseignants-chercheurs, maîtres formateurs spécialisés dans la formation des enseignants, professionnels en exercice dans l'éducation nationale (inspecteurs, chefs d'établissement, etc.) interviennent tout au long du parcours de formation. Le caractère pluriel de ces équipes, ainsi que la qualité et l'actualité de leur expertise, issue de leur pratique, permettent d'assurer, en situation, une formation en phase avec l'exercice du métier.

Sont également au cœur du cursus MEEF :

  • l'apprentissage par et au numérique,
  • le recours aux méthodes et outils innovants,
  • l'ouverture à l'international,
  • la recherche,
  • la rédaction d'un mémoire qui prend appui sur le stage de formation en alternance et sur d'autres enseignements au sein de la formation. Ce travail permet de construire des compétences qui seront utiles tout au long de la carrière. 

Partager une formation et une culture commune

Le master MEEF réunit trois mentions formant aux métiers de l'éducation nationale et une mention dédiée aux autres métiers de l'éducation et de la formation :

  • mention 1er degré pour devenir professeur des écoles
  • mention 2nd degré pour enseigner au collège et au lycée (hors agrégation)
  • mention encadrement éducatif pour devenir conseiller principal d'éducation (CPE)
  • mention pratiques et ingénierie de la formation

Durant tout le master, une partie des enseignements est commune à l'ensemble des étudiants de l'ESPE : c'est le tronc commun.

Tous les futurs acteurs de la communauté éducative suivent ainsi, sur les mêmes bancs, des enseignements communs qui permettent de faire naître et vivre une culture partagée. Cette culture partagée favorise, sur le terrain, la cohésion des équipes pédagogiques, qui est un facteur clé de la réussite des élèves.

Les enseignements du tronc commun portent notamment sur les domaines suivants : laïcité et valeurs de la République, gestes professionnels liés aux situations d'apprentissage, connaissances liées au parcours des élèves, appropriation des enjeux éducatifs transversaux et des grands sujets sociétaux, lutte contre toutes les discriminations, psychologie de l'enfant, droit de la fonction publique, école inclusive (adaptation scolaire et scolarisation des élèves en situation de handicap), sociologie des publics, gestion de la diversité, orientation, difficultés scolaires, décrochage, processus d'apprentissage, rapports aux savoirs, mémoire et apprentissage, styles cognitifs, intelligences multiples, posture d'enseignant et d'élève, communication professionnelle (voix, gestuelle, etc.), gestion des conflits et de la violence, lutte contre les stéréotypes femmes-hommes, mixité scolaire, éthique, posture professionnelle, travail coopératif, etc.

Après le bac ?

Comment construire son parcours pour devenir enseignant, de la licence au master MEEF ?

Des parcours adaptés selon les profils

Les ESPE organisent des formations et des parcours adaptés aux différents profils et situations d'étudiants ou de stagiaires.

L'APPRENTISSAGE, UNE NOUVELLE VOIE POUR DEVENIR ENSEIGNANT

L'apprentissage offre la possibilité de suivre une véritable formation alternant formation universitaire et immersion en classe encadrée par un tuteur enseignant. Il permet ainsi d'entamer très tôt une formation professionnalisante rémunérée qui doit conduire vers une meilleure réussite aux concours d'enseignement.

M1 MEEF : apprendre le métier et se préparer aux concours

Le master MEEF est, dès sa première année, très orienté vers la pratique du métier d'enseignant. Il inclut quatre à six semaines de stages d'observation et de pratique accompagnée. Les concours de recrutement sont organisés en fin de M1 MEEF.

M2 MEEF : une année en alternance

En deuxième année, après validation du M1 MEEF et obtention du concours, les lauréats deviennent fonctionnaires stagiaires et sont rémunérés à hauteur d'un temps plein.

Partagez cette page
Imprimer cette page