La mobilité des étudiants engagés dans un master métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation (MEEF)

Partagez cette page
Imprimer cette page

Si vous vous destinez à l’enseignement dans le premier ou le second degré ou au métier de conseiller principal d’éducation, vous pouvez, dès la licence ou au cours du master des métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation (MEEF) suivre une partie de votre formation à l’étranger.

Construire et valoriser de nouvelles compétences

Cette mobilité vous permettra de vous familiariser avec d’autres systèmes éducatifs, de vous confronter avec d’autres contextes et d’enrichir vos compétences professionnelles

Elle peut être utile dans le cadre du concours de recrutement. En effet, l’une des épreuves orales d’admission permet aux candidats de présenter leurs motivations, de valoriser leur parcours personnel et les périodes de pratique professionnelles effectuées dans un contexte européen ou international.

Cette expérience peut également, en fonction de vos projets, s’inscrire dans un parcours de formation plus vaste : vous aurez par exemple la possibilité de passer la certification d’aptitude à participer à l’enseignement français à l‘étranger (CAPEFE) qui vous ouvrira de nouveaux horizons professionnels. 

Les différents scénarios de stages à l’étranger

En fonction des possibilités offertes dans votre université et dans votre Inspé, vous pouvez envisager des mobilités courtes (deux semaines) ou longues, de deux mois à un semestre universitaire.

Cette mobilité peut être organisée en licence ou sur les deux années du master. Elle peut être effectuée dans le cadre des stages de professionnalisation et comporter une période d’étude à l’université. N’hésitez pas à vous rapprocher des services chargés des relations internationales, qui vous informeront des formules de mobilité mises en œuvre par votre institut. 

Des possibilités de financement pour permettre et faciliter votre séjour

Au printemps, la Commission européenne lancera le premier appel à propositions du nouveau programme Erasmus+ (2021-2027). Cet appel permettra de financer des mobilités à partir de la rentrée 2021-2022 qui s’ajouteront à celles qu’il est déjà permis de financer sur la base des contrats encore ouverts au titre d’Erasmus+ 2014-2020.

D’autres opérateurs peuvent également être sollicités, en fonction du pays où vous souhaitez vous rendre.

Faites connaître votre projet de mobilité au service des relations internationales de votre Inspé et de votre université, qui vous informeront de toutes les possibilités de financement et vous donneront les indications et conseils nécessaires à la constitution de votre demande de financement. 

Publication : 2.03.2021

Devenir enseignant

Les Inspé pour former les futurs enseignants, se repérer dans les concours etc.

En savoir plus

Quelle formation pour devenir enseignant ?

Après le baccalauréat, les étudiants qui se destinent aux métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation s'inscrivent en licence. L'obtention de la licence (ou d'un diplôme équivalent), leur permet d'accéder au master métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation (MEEF), au cours duquel se déroulent les concours de recrutement des enseignants. Pour devenir enseignant, des parcours en alternance sont possibles dès la 1ère année de licence.

En savoir plus

Partagez cette page
Imprimer cette page