Enseigner l'éducation physique et sportive : le Capeps

Imprimer cette page
Vous souhaitez devenir professeur d'EPS dans le secondaire ? Pour enseigner l'éducation physique et sportive (EPS) dans un collège ou lycée, vous devez obtenir le concours du Capeps, certificat d'aptitude au professorat d'éducation physique et sportive. Il s'agit d'un concours national, soumis à des conditions d'accès, que vous pouvez préparer au sein d'un institut national supérieur du professorat et de l'éducation (Inspé). Ces établissements dispensent des enseignements à la fois professionnels et disciplinaires étalés sur deux ans dans le cadre du master MEEF, spécialisé dans la préparation aux métiers de l'enseignement. Les maîtres des établissements d'enseignement privés sous contrat passent des concours et exercent des fonctions d'enseignement comparables à ceux et celles de leurs homologues de l'enseignement public, dans un cadre réglementaire spécifique prévu par le code de l'éducation pour leur recrutement et leur formation.

Information session 2021 :

Du fait de la crise sanitaire née de l'épidémie de covid-19, les qualifications en sauvetage aquatique et en secourisme requises des lauréats de la session 2021 des concours peuvent être justifiées jusqu'au 31 août 2021 au plus tard. 

Décret n° 2021-917 du 9 juillet 2021 relatif à la justification par certains personnels enseignants recrutés en 2021 de leur qualification en sauvetage aquatique, en natation et en secourisme

Qu'est-ce que le Capeps ?

Pour enseigner l'éducation physique et sportive (EPS) dans un collège ou lycée de l'enseignement public, vous devez obtenir le concours du Capeps, certificat d'aptitude au professorat d'éducation physique et sportive. Le professeur d'EPS est, comme tout enseignant titulaire des établissements de l'enseignement public, un fonctionnaire de l'État.

Une liste des concours ouverts est publiée chaque année au moment des inscriptions.

Le nombre de postes offerts pour chaque concours est connu au plus tard la veille de la première épreuve d'admissibilité.

  

Les concours du Capeps

Trois voies permettent d'obtenir le Capeps :

  • le concours externe s'adresse aux étudiants qui détiennent une licence Staps et sont inscrits en deuxième année de master (M2) ou sont déjà titulaire d'un diplôme de master
  • le troisième concours est accessible à tous ceux qui ont au moins cinq ans d'expériences professionnelles accomplies dans le cadre de contrats de droit privé, sans condition de diplôme
  • le concours interne concerne les fonctionnaires et certains agents non titulaires, qui peuvent justifier de trois années de services publics et qui détiennent une licence Staps (ou équivalent).
Si vous êtes en situation de handicap, vous disposez de deux voies d'accès : le concours en demandant éventuellement à bénéficier d'un aménagement des épreuves et le recrutement par la voie contractuelle. Le recrutement par la voie contractuelle se fait après une sélection sur dossier et un entretien. Il permet de devenir titulaire sans passer de concours : le recrutement par la voie contractuelle des personnes en situation de handicap

Les concours se déroulent en deux étapes: l'admissibilité et l'admission

  • Le concours externe comporte deux épreuves écrites d'admissibilité et trois épreuves orales d'admission.
  • Le troisième concours comporte une épreuve écrite d'admissibilité et trois épreuves orales d'admission.
  • Le concours interne comporte une épreuve écrite d'admissibilité et une épreuve orale d'admission.

 

Les épreuves des concours

Les concours de recrutement du Capeps se déroulent en deux phases : l'admissibilité et l'admission.

Consultez le descriptif des épreuves de la session 2022

Le calendrier des concours

Inscriptions, épreuves d'admissibilité ou épreuves d'admission, résultats, etc.

Consultez le calendrier des concours de la session 2022

Les jurys sont composés de membres des corps d'inspection de l'éducation nationale, de personnels de direction, de professeurs agrégés ou d'éducation physique et sportive, de conseillers principaux d'éducation et d'enseignants-chercheurs. Ils peuvent aussi comprendre des personnes choisies en fonction de leurs compétences dans la discipline du concours. Pour certaines épreuves, des personnels administratifs sont choisis en raison de leur expérience en matière de gestion des ressources humaines. 

Ce sont les jurys qui, après délibération, fixent la liste des candidats admissibles convoqués pour passer les épreuves d'admission. À l'issue des épreuves d'admission et après délibération, le jury fixe la liste des candidats déclarés admis, en fonction du nombre total de points que les candidats ont obtenus à l'ensemble des deux séries d'épreuves et dans la limite des places mises au concours.

Pour obtenir le statut de professeur d'EPS, en plus de la réussite au concours, il faut nécessairement effectuer, en tant que fonctionnaire stagiaire, un stage rémunéré d'un an à l'issue duquel un jury déterminera si vous pouvez, ou non, être titularisé.

 

Vous pouvez, si vous le souhaitez, demander à ce que les copies que vous avez rédigées lors des épreuves d'admissibilité du concours vous soient communiquées. Les copies ne comportent pas d'annotations et leur communication ne peut remettre en cause le résultat final.

   

Se former pour devenir enseignant

Dans le cadre d'un master dans un Inspé

Parce qu'enseigner est un métier qui s'apprend, les instituts nationaux supérieurs du professorat et de l'éducation (Inspé) forment les futurs enseignants. La formation dispensée au sein des Inspé comporte une forte dimension professionnelle et permet une entrée progressive dans le métier. Elle constitue, grâce à la complémentarité entre les enseignements et les stages devant les élèves, la préparation la plus adaptée pour se présenter aux concours de recrutement.

En savoir plus sur les Inspé

 

Programmes, sujets et rapports de jury

Les programmes annuels définissent les connaissances essentielles que doivent acquérir les candidats au Capeps. Les rapports de jurys sont rédigés par le Président du jury. Ils commentent les sujets des épreuves écrites, conseillent et guident les candidats sur les attentes du jury.

programmes de la session 2022

Les programmes définissent les connaissances essentielles que doivent acquérir les candidats aux concours.

Consultez les programmes de la session 2022

Sujets et rapports de jury

Pour vous aider à préparer le concours et vous guider sur les attentes du jury, les sujets des épreuves écrites et les rapports de jury des sessions précédentes sont disponibles.

Consultez les sujets et rapports de jury

  

Conditions d'inscription au Capeps

Vous souhaitez devenir professeur du secondaire dans l'enseignement privé sous contrat ? 
Les maîtres des établissements d'enseignement privés sous contrat passent des concours et exercent des fonctions d'enseignement comparables à ceux et celles de leurs homologues de l'enseignement public, dans un cadre réglementaire spécifique prévu par le code de l'éducation pour leur recrutement et leur formation : consultez les conditions spécifiques des concours de l'enseignement privé

Pour vous inscrire au Capeps externe, vous devez remplir plusieurs conditions :

Les conditions générales

Pour vous inscrire au Capeps externe, vous devez au plus tard le jour de la première épreuve d'admissibilité :

  • posséder la nationalité française ou être ressortissant d'un État membre de l'Union européenne, d'un État partie à l'accord sur l'Espace économique européen, de la Principauté d'Andorre, de la Confédération Suisse ou de la Principauté de Monaco,
  • jouir de vos droits civiques et ne pas avoir subi de condamnation incompatible avec l'exercice des fonctions d'enseignant,
  • être en position régulière au regard des obligations du service national.

 

Quelle est la limite d'âge pour s'inscrire ?

Vous ne pouvez pas vous inscrire et concourir si, à l'issue de votre stage d'un an, vous dépassez l'âge légal de départ à la retraite.

Vous êtes en situation de handicap ?

L’aménagement des épreuves permet, en fonction de la nature du handicap, d'adapter la durée des épreuves ou d'apporter une aide humaine et/ou technique nécessaire au candidat dont les moyens physiques sont diminués. Il doit lui permettre de concourir dans les mêmes conditions que les autres candidats, sans lui donner un avantage de nature à rompre la règle d'égalité entre les candidats.

Il n’est pas accordé automatiquement. Vous devez faire votre demande au moment de l’inscription en contactant le rectorat de votre académie qui vous remettra un dossier à remplir. Pour pouvoir solliciter un aménagement, vous devez être atteint d'un handicap répondant à la définition du handicap posé par la loi n°2005-102 du 11 février 2005 ("constitue un handicap toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant.").

En cas de réussite au concours et avant votre nomination, vous serez convoqué pour une visite médicale auprès d'un médecin agréé compétent en matière de handicap. Il se prononcera sur votre aptitude physique et sur la compatibilité de votre handicap avec les fonctions d’enseignant.

 

Les conditions spécifiques

Pour vous inscrire au concours externe du Capeps, vous devez, à la date de publication des résultats d'admissibilité :

  • être titulaire d'une licence STAPS,
  • ou d'un titre ou diplôme sanctionnant un cycle d'études postsecondaires d'au moins trois années en EPS ou dans le domaine d'une ou de plusieurs pratiques sportives, acquis en France ou dans un autre État, et attesté par l'autorité compétente de l'État considéré,
  • ou tout titre ou diplôme en EPS ou dans le domaine d'une ou de plusieurs pratiques sportives classé au moins au niveau 6 (anciennement II) du cadre national des certifications professionnelles (CNCP)

ET :

  • être inscrit en dernière année d'études en vue de l'obtention d'un master (M2) ou d'un titre ou diplôme reconnu comme équivalent,
  • ou être titulaire d'un master ou d'un titre ou diplôme reconnu comme équivalent.

    Il n'est pas exigé que le Master ou le diplôme équivalent soient qualifiants en EPS.

 

Quels sont les titres ou diplômes reconnus comme étant des équivalents au master ?

Le ministère chargé de l’Éducation nationale reconnaît comme étant équivalents au master :

  • les titres ou diplômes classés au niveau 7 (anciennement niveau I) du cadre national des certifications professionnelles (CNCP).
  • les titres ou diplômes sanctionnant un cycle d'études post-secondaires d'au moins cinq années.
  • les diplômes conférant le grade de master, conformément aux dispositions de l'article D 612-34 du code de l’éducation (DESS, DEA, diplôme d'ingénieur...).

Quelles sont les conditions pour être dispensé de diplôme ?

Vous êtes dispensé de diplôme si vous êtes :

  • mère ou père d'au moins trois enfants.
  • sportif de haut niveau.

 

Certificats et attestations à fournir par tous les candidats admissibles

Si vous êtes admissible, vous devrez également :

  • Fournir un certificat médical de non contre-indication à la pratique des activités physiques, sportives et artistiques dans lesquelles vous êtes inscrit.

Ce certificat devra dater de moins de quatre semaines. Vous ne pourrez pas réaliser de prestation physique dans une activité pour laquelle vous n'aurez pas produit de certificat médical. Le choix de l'activité sportive effectué au moment de l'inscription ne peut, en aucun cas, être modifié.

  • Justifier, à la date de publication des résultats d'admissibilité, de votre aptitude au sauvetage aquatique et au secourisme.

Il n'y a pas de date limite de validité pour ces attestations. Elles sont acceptées quelle que soit l'année d'obtention.

Les attestations délivrées par une autorité compétente d'un État membre de l'Union européenne ou d'un autre État partie à l'accord sur l'espace économique européen sont également admises. Elles doivent être traduites en français par un traducteur assermenté.

Vous ne pouvez pas être dispensé de ces attestations : vous devez prouver que vous serez en mesure de porter secours aux élèves placés sous votre responsabilité.

 

Quelles sont les attestations à fournir par les candidats admissibles ?

Liste des titres, diplômes, attestations ou certificats acceptés pour justifier du sauvetage aquatique :

  • brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique (BNSSA)
  • brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (BPJEPS) spécialité activités aquatiques et de la natation
  • brevet d'Etat d'éducateur sportif du premier degré des activités de la natation (BEESAN)
  • certification de spécialisation "sauvetage et sécurité en milieu aquatique" associé au brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport spécialité "activités aquatiques" ou au diplôme d'Etat de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport spécialité "perfectionnement sportif" ou diplôme d'Etat supérieur de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport spécialité "performance sportive"
  • diplôme d'études universitaires en sciences et techniques "animation et gestion des activités physiques, sportives ou culturelles", licence professionnelle "animation, gestion et organisation des activités physiques ou sportives" et licence sciences et techniques des activités physiques et sportives spécialité "entraînement sportif", sous réserve que l'annexe descriptive au diplôme mentionne "activités aquatiques et surveillance" après réussite à l'unité d'enseignement "sauvetage et sécurité en milieu aquatique" 
  • licence mention sciences et techniques des activités physiques et sportives, sous réserve que l'aptitude au sauvetage aquatique soit portée au point 6 de l'annexe descriptive au diplôme (supplément au diplôme)
  • attestation de réussite aux tests d'aptitude au sauvetage aquatique organisés selon des modalités définies par circulaire du ministre chargé de l'éducation nationale publiée au bulletin officiel de l'éducation nationale
  • être membre ou avoir été membre, en qualité de titulaire, d'un corps de personnels enseignants du second degré qualifiés professionnellement pour enseigner l'éducation physique et sportive
  • avoir ou avoir eu la qualité de maître contractuel ou de maître agréé, bénéficiant d'un contrat ou d'un agrément définitif et qualifié pour enseigner l'éducation physique et sportive dans les établissements d'enseignement privés sous contrat du second degré
  • attestation de réussite à une unité de valeur de natation et de sauvetage aquatique, délivrée par une unité de formation et de recherche dans le domaine des activités physiques et sportives ou par une unité d'enseignement et de recherche dans le domaine des activités physiques et sportives (en vigueur jusqu’à la rentrée scolaire de 2020).

Les candidats justifiant, avant l'entrée en vigueur de l’arrêté du 12 février 2019, d'une attestation de réussite au test d'aptitude au sauvetage aquatique organisé selon les modalités définies par la note de service n° 2004-156 du 28 septembre 2004, gardent le bénéfice de cette attestation.

 

Liste des titres, diplômes ou certificats acceptés pour justifier de l'aptitude au secourisme :

  • unité d’enseignement prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC 1) ou tout titre équivalent
  • être membre ou avoir été membre, en qualité de titulaire, d'un corps de personnels enseignants du second degré qualifiés professionnellement pour enseigner l'éducation physique et sportive
  • avoir ou avoir eu la qualité de maître contractuel ou de maître agréé, bénéficiant d'un contrat ou d'un agrément définitif et qualifiés pour enseigner l'éducation physique et sportive dans les établissements d'enseignement privés sous contrat du second degré.

 

ATTENTION : ce concours, bien que prévu par les textes réglementaires, n'est que très rarement organisé.

Pour vous inscrire au troisième concours du Capes, vous devez remplir plusieurs conditions :

Les conditions générales

Pour vous inscrire au troisième concours du Capeps, vous devez au plus tard le jour de la première épreuve d'admissibilité :

  • posséder la nationalité française ou être ressortissant d'un État membre de l'Union européenne, d'un État partie à l'accord sur l'Espace économique européen, de la principauté d'Andorre, de la Confédération Suisse ou de la principauté de Monaco,
  • jouir de vos droits civiques et ne pas avoir subi de condamnation incompatible avec l'exercice des fonctions d'enseignant,
  • être en position régulière au regard des obligations du service national.

 

Quelle est la limite d'âge pour s'inscrire ?

Vous ne pouvez pas vous inscrire et concourir si, à l'issue de votre stage d'un an, vous dépassez l'âge légal de départ à la retraite.

Vous êtes en situation de handicap ?

L’aménagement des épreuves permet, en fonction de la nature du handicap, d'adapter la durée des épreuves ou d'apporter une aide humaine et/ou technique nécessaire au candidat dont les moyens physiques sont diminués. Il doit lui permettre de concourir dans les mêmes conditions que les autres candidats, sans lui donner un avantage de nature à rompre la règle d'égalité entre les candidats.

Il n’est pas accordé automatiquement. Vous devez faire votre demande au moment de l’inscription en contactant le rectorat de votre académie qui vous remettra un dossier à remplir. Pour pouvoir solliciter un aménagement, vous devez être atteint d'un handicap répondant à la définition du handicap posé par la loi n°2005-102 du 11 février 2005 ("constitue un handicap toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant.").

En cas de réussite au concours et avant votre nomination, vous serez convoqué pour une visite médicale auprès d'un médecin agréé compétent en matière de handicap. Il se prononcera sur votre aptitude physique et sur la compatibilité de votre handicap avec les fonctions d’enseignant.

 

Les conditions spécifiques

Il n'est pas nécessaire de détenir un diplôme ou titre spécifique pour s'inscrire au troisième concours du Capeps.

Vous devez justifier, à la date de publication des résultats d'admissibilité, de l'exercice, pendant au moins 5 années, d'une ou de plusieurs activités professionnelles effectuées sous contrat de droit privé.

 

Quelles sont les activités professionnelles prises en compte ?

Toutes les activités professionnelles rémunérées sont prises en compte à partir du moment où elles ont été effectuées sous un régime de droit privé. La durée du contrat d'apprentissage et celle du contrat de professionnalisation sont décomptées dans le calcul de la durée d'activité professionnelle.

Ne sont donc pas prises en compte les activités de : fonctionnaire, magistrat, militaire, agent public, maître ou documentaliste des établissements d'enseignement privés sous contrat d'association avec l'État.

Comment est calculée la durée des activités professionnelles ?

La durée des activités professionnelles est calculée en déterminant la période comprise entre le début et la fin de chaque contrat et ce, quel que soit le temps de service prévu dans le contrat.

Les périodes de congés, rémunérées ou non, sont prises en compte si vous avez été sous contrat pendant cette période de congé.

Sont concernés: congé annuel, congé de maladie rémunéré ou indemnisé (le congé de grave maladie est donc pris en compte), congé accordé à la suite d'un accident du travail ou pendant une maladie professionnelle, congés de maternité, de paternité ou d'adoption rémunérés ou indemnisés, congé parental, congé de formation syndicale, congé de formation professionnelle.

 

Certificat et attestations à fournir par les candidats admissibles

Si vous êtes admissible, vous devrez également :

  • Fournir un certificat médical de non contre-indication à la pratique des activités physiques, sportives et artistiques dans lesquelles vous êtes inscrit.

Ce certificat devra dater de moins de quatre semaines. Vous ne pourrez pas réaliser de prestation physique dans une activité pour laquelle vous n'aurez pas produit de certificat médical. Le choix de l'activité sportive effectué au moment de l'inscription ne peut, en aucun cas, être modifié.

  • Justifier, à la date de publication des résultats d'admissibilité, de votre aptitude au sauvetage aquatique et au secourisme.

Il n'y a pas de date limite de validité pour ces attestations. Elles sont acceptées quelle que soit l'année d'obtention.

Les attestations délivrées par une autorité compétente d'un État membre de l'Union européenne ou d'un autre État partie à l'accord sur l'espace économique européen sont également admises. Elles doivent être traduites en français par un traducteur assermenté.

Vous ne pouvez pas être dispensé de ces attestations : vous devez prouver que vous serez en mesure de porter secours aux élèves placés sous votre responsabilité.

Quelles sont les attestations à fournir par les candidats au Capeps ?

Liste des titres, diplômes, attestations ou certificats acceptés pour justifier du sauvetage aquatique :

  • brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique (BNSSA)
  • brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (BPJEPS) spécialité activités aquatiques et de la natation
  • brevet d'Etat d'éducateur sportif du premier degré des activités de la natation (BEESAN)
  • certification de spécialisation "sauvetage et sécurité en milieu aquatique" associé au brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport spécialité "activités aquatiques" ou au diplôme d'Etat de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport spécialité "perfectionnement sportif" ou diplôme d'Etat supérieur de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport spécialité "performance sportive"
  • diplôme d'études universitaires en sciences et techniques "animation et gestion des activités physiques, sportives ou culturelles", licence professionnelle "animation, gestion et organisation des activités physiques ou sportives" et licence sciences et techniques des activités physiques et sportives spécialité "entraînement sportif", sous réserve que l'annexe descriptive au diplôme mentionne "activités aquatiques et surveillance" après réussite à l'unité d'enseignement "sauvetage et sécurité en milieu aquatique" 
  • licence mention sciences et techniques des activités physiques et sportives, sous réserve que l'aptitude au sauvetage aquatique soit portée au point 6 de l'annexe descriptive au diplôme (supplément au diplôme)
  • attestation de réussite aux tests d'aptitude au sauvetage aquatique organisés selon des modalités définies par circulaire du ministre chargé de l'éducation nationale publiée au bulletin officiel de l'éducation nationale
  • être membre ou avoir été membre, en qualité de titulaire, d'un corps de personnels enseignants du second degré qualifiés professionnellement pour enseigner l'éducation physique et sportive
  • avoir ou avoir eu la qualité de maître contractuel ou de maître agréé, bénéficiant d'un contrat ou d'un agrément définitif et qualifié pour enseigner l'éducation physique et sportive dans les établissements d'enseignement privés sous contrat du second degré
  • attestation de réussite à une unité de valeur de natation et de sauvetage aquatique, délivrée par une unité de formation et de recherche dans le domaine des activités physiques et sportives ou par une unité d'enseignement et de recherche dans le domaine des activités physiques et sportives (en vigueur jusqu’à la rentrée scolaire de 2020).

Les candidats justifiant, avant l'entrée en vigueur de l’arrêté du 12 février 2019, d'une attestation de réussite au test d'aptitude au sauvetage aquatique organisé selon les modalités définies par la note de service n° 2004-156 du 28 septembre 2004, gardent le bénéfice de cette attestation.

Liste des titres, diplômes ou certificats acceptés pour justifier de l'aptitude au secourisme :

  • unité d’enseignement prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC 1) ou tout titre équivalent
  • être membre ou avoir été membre, en qualité de titulaire, d'un corps de personnels enseignants du second degré qualifiés professionnellement pour enseigner l'éducation physique et sportive
  • avoir ou avoir eu la qualité de maître contractuel ou de maître agréé, bénéficiant d'un contrat ou d'un agrément définitif et qualifiés pour enseigner l'éducation physique et sportive dans les établissements d'enseignement privés sous contrat du second degré.



Pour vous inscrire au Capeps interne, vous devez remplir plusieurs conditions. Les candidats admissibles devront fournir un certificat médical et des attestations prouvant leur aptitude au sauvetage aquatique et au secourisme.

Les conditions générales

Pour vous inscrire au Capeps interne, vous devez au plus tard le jour de la première épreuve d'admissibilité :

  • posséder la nationalité française ou être ressortissant d'un État membre de l'Union européenne, d'un État partie à l'accord sur l'Espace économique européen, de la Principauté d'Andorre, de la Confédération Suisse ou de la Principauté de Monaco,
  • jouir de vos droits civiques et ne pas avoir subi de condamnation incompatible avec l'exercice des fonctions d'enseignant,
  • être en position régulière au regard des obligations du service national.

 

Quelle est la limite d'âge pour s'inscrire ?

Vous ne pouvez pas vous inscrire et concourir si, à l'issue de votre stage d'un an, vous dépassez l'âge légal de départ à la retraite.

Vous êtes en situation de handicap ?

L’aménagement des épreuves permet, en fonction de la nature du handicap, d'adapter la durée des épreuves ou d'apporter une aide humaine et/ou technique nécessaire au candidat dont les moyens physiques sont diminués. Il doit lui permettre de concourir dans les mêmes conditions que les autres candidats, sans lui donner un avantage de nature à rompre la règle d'égalité entre les candidats.

Il n’est pas accordé automatiquement. Vous devez faire votre demande au moment de l’inscription en contactant le rectorat de votre académie qui vous remettra un dossier à remplir. Pour pouvoir solliciter un aménagement, vous devez être atteint d'un handicap répondant à la définition du handicap posé par la loi n°2005-102 du 11 février 2005 ("constitue un handicap toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant.").

En cas de réussite au concours et avant votre nomination, vous serez convoqué pour une visite médicale auprès d'un médecin agréé compétent en matière de handicap. Il se prononcera sur votre aptitude physique et sur la compatibilité de votre handicap avec les fonctions d’enseignant.

 

Les conditions spécifiques

Pour vous inscrire au Capeps interne, vous devez remplir trois conditions spécifiques :

  • détenir le diplôme requis,
  • exercer ou avoir exercé une profession spécifique,
  • justifier d'une durée de services publics.

Diplôme requis pour vous inscrire

Vous devez posséder, au plus tard à la date de publication des résultats d'admissibilité, l'un des titres ou diplômes suivants :

  • licence STAPS,
  • titre ou diplôme sanctionnant un cycle d'études postsecondaires d'au moins trois ans en EPS ou dans le domaine d'une ou de plusieurs pratiques sportives, acquis en France ou dans un autre État (dans ce cas, le titre ou diplôme doit être attesté par l'État dans lequel il a été délivré)
  • titre ou diplôme en EPS ou dans le domaine d'une ou de plusieurs pratiques sportives, classé au niveau 6 (anciennement niveau II) du cadre national des certifications professionnelles (CNCP).

 

Quelles sont les conditions pour être dispensé de diplôme ?

Vous êtes dispensé de justifier d'un diplôme si :

  • vous êtes ou avez été enseignant titulaire,
  • vous êtes ou avez été maître contractuel des établissements d'enseignement privés sous contrat admis définitivement à une échelle de rémunération,
  • vous êtes mère ou père d'au moins trois enfants,
  • vous êtes sportif de haut niveau.

Professions permettant de s'inscrire

Vous pouvez vous inscrire au Capeps interne si vous êtes :

  • fonctionnaire de l'une des trois fonctions publiques (État, territoriale et hospitalière) ou des établissements publics qui en dépendent,
  • enseignant non-titulaire d'un établissement d'enseignement public ou privé sous contrat,
  • enseignant non-titulaire assurant un enseignement du second degré dans les classes d'un établissement scolaire français à l'étranger,
  • assistant d'éducation recruté en application de l'article L 916.1 du code de l'éducation,
  • maître d'internat ou surveillant d'externat dans un établissement d'enseignement public relevant du ministre chargé de l'éducation,
  • militaire.

 

Vous pouvez également vous inscrire si, pendant tout ou partie de la période comprise entre le 1er septembre de l'une des six dernières années scolaires et la date des résultats d'admissibilité, vous avez été :

  • enseignant non-titulaire dans un établissement d'enseignement public ou privé sous contrat,
  • assistant d'éducation recruté en application de l'article L 916.1 du code de l'éducation,
  • maître d'internat ou surveillant d'externat dans un établissement d'enseignement public relevant du ministre chargé de l'Éducation.

Si vous bénéficiez d'un contrat aidé (contrat d'avenir, adulte relais...) relevant du Code du travail, vous ne pouvez pas vous présenter au concours interne.

 

Quelle doit être votre position administrative si vous êtes fonctionnaire?

Vous pouvez vous inscrire si vous êtes en position d'activité, de détachement ou de congé parental.

Vous pouvez également vous inscrire si vous êtes en congé de longue maladie ou de longue durée. Toutefois, vous ne pourrez pas être nommé fonctionnaire stagiaire et perdrez le bénéfice du concours si vous n'avez pas obtenu du comité médical compétent un avis favorable à votre réintégration au 1er septembre qui suit l'admission.

Vous ne pouvez pas vous présenter si vous êtes en disponibilité à la date de la première épreuve du concours.

 

Quelle doit être votre position administrative si vous êtes un agent non titulaire ?

Vous pouvez vous inscrire si :

  • vous êtes agent non titulaire et en activité ou bénéficiant d'un congé régulier (à l’exclusion des congés accordés pour un motif identique à ceux prévus pour une disponibilité pour un fonctionnaire) conformément aux dispositions réglementaires vous régissant, à la date de publication des résultats d'admissibilité.
  • vous êtes enseignant stagiaire en cours de stage ou bénéficiant d'un congé (à l’exclusion des congés accordés pour un motif identique à ceux prévus pour une disponibilité pour un fonctionnaire) en application des dispositions du décret n° 94-874 du 7 octobre 1994 fixant les dispositions communes applicables aux stagiaires de l'État et de ses établissements publics.
  • vous bénéficiez d'un congé de grave maladie. Toutefois, vous ne pourrez pas être nommé fonctionnaire stagiaire et perdrez le bénéfice du concours si vous n’avez  pas obtenu du comité médical compétent un avis favorable à votre réintégration au 1er septembre qui suit l'admission.
 

Vous avez exercé dans une administration d'un pays européen ?

Vous pouvez vous présenter au concours si vous avez accompli des services dans une administration, un organisme ou un établissement d'un État membre de l'Union européenne ou d'un autre État partie à l'accord sur l'Espace économique européen autres que la France, dont les missions sont comparables à celles des administrations et des établissements publics dans lesquels les fonctionnaires exercent leurs fonctions en France. Vous devez justifier d'avoir accompli ces services en qualité de fonctionnaire ou dans une position qui y est assimilée.

Il n'est pas exigé que vous soyez en fonction dans l'administration de votre État d'origine à la date de publication des résultats d'admissibilité du concours.

 

Durée et nature des services requis

Vous devez avoir accompli 3 années de services publics ou de services d'enseignement dans les établissements scolaires français à l'étranger à la date de publication des résultats d'admissibilité.

 

Quels sont les services publics pris en compte ?

Tous les services accomplis en qualité d'agent public, c'est-à-dire fonctionnaire ou agent non titulaire bénéficiant d'un contrat de droit public, relevant de l'une des trois fonctions publiques ou des établissements publics qui en dépendent (fonction publique de l'État, fonction publique territoriale, fonction publique hospitalière).

Sont également pris en compte : le service national, les services en qualité de fonctionnaire stagiaire, les services accomplis en qualité d'agent non titulaire de l'État, les services accomplis à l'étranger et les périodes de congés (congé de formation, congés de maternité, de paternité, d'adoption rémunérés ou indemnisés, congé de présence parentale, congé parental).

Comment les services à temps partiel, incomplet ou discontinu sont-ils pris en compte ?

Les services à temps partiel, incomplets ou discontinus sont totalisés dans le cadre de l'année scolaire.

  • les services à temps partiel (50 % et au-delà) sont considérés comme des services à temps plein.
  • les services discontinus sont considérés comme des services à temps plein dès lors qu'ils représentent au moins 50 % d'un équivalent temps plein.
  • les services incomplets inférieurs à 50 % ou les services discontinus représentant moins de 50 %, sont comptabilisés forfaitairement pour la moitié d'une année quelle que soit la quotité de temps travaillé.

 

Certificats et attestations à fournir par les candidats admissibles

Si vous êtes admissible, vous devrez également :

  • Fournir un certificat médical de non contre-indication à la pratique des activités physiques, sportives et artistiques dans lesquelles vous êtes inscrit.

Ce certificat devra dater de moins de quatre semaines. Vous ne pourrez pas réaliser de prestation physique dans une activité pour laquelle vous n'aurez pas produit de certificat médical. Le choix de l'activité sportive effectué au moment de l'inscription ne peut, en aucun cas, être modifié.

  • Justifier, à la date de publication des résultats d'admissibilité, de votre aptitude au sauvetage aquatique et au secourisme.

Il n'y a pas de date limite de validité pour ces attestations. Elles sont acceptées quelle que soit l'année d'obtention.

Les attestations délivrées par une autorité compétente d'un État membre de l'Union européenne ou d'un autre État partie à l'accord sur l'espace économique européen sont également admises. Elles doivent être traduites en français par un traducteur assermenté.

Vous ne pouvez pas être dispensé de ces attestations : vous devez prouver que vous serez en mesure de porter secours aux élèves placés sous votre responsabilité.

 

Quelles sont les attestations à fournir par les candidats au Capeps ?

Liste des titres, diplômes, attestations ou certificats acceptés pour justifier du sauvetage aquatique :

  • brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique (BNSSA)
  • brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (BPJEPS) spécialité activités aquatiques et de la natation
  • brevet d'Etat d'éducateur sportif du premier degré des activités de la natation (BEESAN)
  • certification de spécialisation "sauvetage et sécurité en milieu aquatique" associé au brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport spécialité "activités aquatiques" ou au diplôme d'Etat de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport spécialité "perfectionnement sportif" ou diplôme d'Etat supérieur de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport spécialité "performance sportive"
  • diplôme d'études universitaires en sciences et techniques "animation et gestion des activités physiques, sportives ou culturelles", licence professionnelle "animation, gestion et organisation des activités physiques ou sportives" et licence sciences et techniques des activités physiques et sportives spécialité "entraînement sportif", sous réserve que l'annexe descriptive au diplôme mentionne "activités aquatiques et surveillance" après réussite à l'unité d'enseignement "sauvetage et sécurité en milieu aquatique" 
  • licence mention sciences et techniques des activités physiques et sportives, sous réserve que l'aptitude au sauvetage aquatique soit portée au point 6 de l'annexe descriptive au diplôme (supplément au diplôme)
  • attestation de réussite aux tests d'aptitude au sauvetage aquatique organisés selon des modalités définies par circulaire du ministre chargé de l'éducation nationale publiée au bulletin officiel de l'éducation nationale
  • être membre ou avoir été membre, en qualité de titulaire, d'un corps de personnels enseignants du second degré qualifiés professionnellement pour enseigner l'éducation physique et sportive
  • avoir ou avoir eu la qualité de maître contractuel ou de maître agréé, bénéficiant d'un contrat ou d'un agrément définitif et qualifié pour enseigner l'éducation physique et sportive dans les établissements d'enseignement privés sous contrat du second degré
  • attestation de réussite à une unité de valeur de natation et de sauvetage aquatique, délivrée par une unité de formation et de recherche dans le domaine des activités physiques et sportives ou par une unité d'enseignement et de recherche dans le domaine des activités physiques et sportives (en vigueur jusqu’à la rentrée scolaire de 2020).

Les candidats justifiant, avant l'entrée en vigueur de l’arrêté du 12 février 2019, d'une attestation de réussite au test d'aptitude au sauvetage aquatique organisé selon les modalités définies par la note de service n° 2004-156 du 28 septembre 2004, gardent le bénéfice de cette attestation.

Liste des titres, diplômes ou certificats acceptés pour justifier de l'aptitude au secourisme :

  • unité d’enseignement prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC 1) ou tout titre équivalent
  • être membre ou avoir été membre, en qualité de titulaire, d'un corps de personnels enseignants du second degré qualifiés professionnellement pour enseigner l'éducation physique et sportive
  • avoir ou avoir eu la qualité de maître contractuel ou de maître agréé, bénéficiant d'un contrat ou d'un agrément définitif et qualifiés pour enseigner l'éducation physique et sportive dans les établissements d'enseignement privés sous contrat du second degré.



Dernière mise à jour : 12 juillet 2021

RÉFORME DE LA FORMATION INITIALE DES PROFESSEURS

Vous êtes étudiant en institut national supérieurs du professorat et de l’éducation (Inspé) ? Découvrez la nouvelle configuration de la formation en Inspé et à l'université.

Des questions sur les concours ?

Comment se former et se préparer au métier ? Comment s'inscrire à un concours de recrutement d'enseignant ? Toutes les réponses à vos questions sur les études et la formation ainsi que sur les concours de recrutement.

Textes de référence

Quelles sont les modalités d'organisation des concours ? Quels sont les titres et diplômes permettant de se présenter au concours ? Consulter les arrêtés d'ouverture des concours et les arrêtés de nomination des présidents et des membres des jurys.

Imprimer cette page